Après les chats, un officiel israélien veut tranférer des crocodiles
Rechercher

Après les chats, un officiel israélien veut tranférer des crocodiles

Le chef du Conseil régional de la Vallée du Jourdain déclare que plus de 1 000 animaux de fermes à proximité devraient être déplacés

Des crocodiles dans le désert de Arava, 21 novembre 2011 (Crédit : Liron Almog/Flash90)
Des crocodiles dans le désert de Arava, 21 novembre 2011 (Crédit : Liron Almog/Flash90)

Lorsqu’un ministre du gouvernement israélien a lancé sa proposition controversée d’expulser les chats errants du pays cette semaine, il semblait que les animaux locaux étaient en sécurité.

Mais un chef municipal israélien a maintenant suggéré le transfert des crocodiles de la Cisjordanie vers un pays étranger.

L’implantation Yafit a découvert un petit crocodile sur ses terres mercredi, selon Haaretz.

Le reptile, comme plusieurs autres avant lui, semble s’être échappé d’une ferme de crocodiles dans le Fatzael Moshav de la Vallée du Jourdain, même si le propriétaire de la ferme Gadi Bitan dit qu’il n’est pas à lui.

Ce ne serait pas la première fois que des crocodiles partent en balade. La ferme a fermé pour les touristes il y a des années, et certains des crocodiles de Bitan se sont échappés au fil des années, y compris plusieurs dizaines en 2011, selon Haaretz.

David Alhayani, chef du Conseil régional de la Vallée du Jourdain, a déclaré à Haaretz : « Pour des questions de sécurité, nous ne les voulons pas ici. Je ne sais vraiment pas quoi en faire et s’il y a un pays qui voudrait prendre plus de 1 000 crocodiles ».

Le bureau du Coordinateur des Activités du Gouvernement dans les Territoires a déclaré à Haaretz que l’Administration Civile cherche des solutions depuis longtemps au problème mais que Bitan les a dérangés.

Bitan a essayé d’établir un parc à crocodiles à Chypre l’année dernière, a expliqué Haaretz, mais il n’a pas encore reçu les autorisations nécessaires.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...