Après Unorthodox, Netflix propose une série sur une créatrice de mode ex-haredi
Rechercher

Après Unorthodox, Netflix propose une série sur une créatrice de mode ex-haredi

"My Unorthodox Life" racontera la vie de Julia Haart, qui a quitté la communauté haredi pour devenir une incontournable de l'industrie de la mode

Julia Haart dans les coulisses d'un défilé de mode de La Perla à New York, le 9 février 2017. (Crédit : Dimitrios Kambouris/Getty Images via JTA)
Julia Haart dans les coulisses d'un défilé de mode de La Perla à New York, le 9 février 2017. (Crédit : Dimitrios Kambouris/Getty Images via JTA)

JTA — Le contenu à thème juif orthodoxe proposé par Netflix ne semble pas prêt de s’arrêter.

Le géant du streaming produit actuellement « My Unorthodox Life », une série documentaire sur Julia Haart, une éminente créatrice de mode américaine, née Talia Leibov, dans un foyer ultra-orthodoxe, a rapporté mercredi le magazine Hello !.

Peu après s’être mariée à 19 ans, Leibov a quitté sa communauté juive et a fondé une entreprise de chaussures de luxe à succès. En 2016, elle est devenue la directrice de la création de la marque de mode de luxe italienne La Perla. Elle est devenue en 2019 la PDG de l’agence internationale Elite Model Management. Elle est également connue pour avoir aidé à concevoir une robe en cristaux pour la top model Kendal Jenner.

Netflix décrit la série comme suit :

Depuis qu’elle a pris les rênes d’un empire mondial du talent, Mme Haart s’est donné pour mission de révolutionner cette industrie de l’intérieur, tout en étant mère de quatre enfants. Parmi ses enfants, on trouve un adepte de TikTok, un développeur d’applications, un avocat et un lycéen déchiré entre deux cultures contradictoires, et Julia Haart les aide à concilier leur éducation orthodoxe avec le monde moderne. ‘My Unorthodox Life’ vous emmène en voyage à travers la vie indomptée, imprévisible et peu orthodoxe de Julia Haart.

La série « Unorthodox » de Netflix, basée sur les mémoires de Deborah Feldman et relatant son départ de sa communauté ultra-orthodoxe de Brooklyn, a connu un large succès et a été nominée à plusieurs reprises pour des prix. La plateforme propose plusieurs autres offres sur le thème de l’orthodoxie, notamment « Shtisel » et le film « Menashe » de 2017, tourné en yiddish dans un quartier haredi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...