Argentine : des juifs orthodoxes arrêtés pour avoir violé le confinement
Rechercher

Argentine : des juifs orthodoxes arrêtés pour avoir violé le confinement

Les participants d'une fête ne portaient pas de masque et ne respectaient pas les mesures de distanciation sociale, certains se faisaient la bise, se serraient dans les bras

Un mariage juif à Buenos Aires en plein confinement, le 25 mai 2020. (Crédit  Twitter)
Un mariage juif à Buenos Aires en plein confinement, le 25 mai 2020. (Crédit Twitter)

Huit personnes ont été arrêtées alors qu’elles s’apprêtaient à célébrer un mariage juif orthodoxe à Buenos Aires, où la justice enquête sur deux autres mariages au sein de cette communauté ayant eu lieu dans la capitale malgré le confinement.

« Huit personnes ont été arrêtées lundi lors d’une cérémonie religieuse en flagrant délit. Le couple, les témoins et le rabbin qui a célébré la cérémonie », a annoncé le procureur de Buenos Aires, Juan Bautista Mahiques, sur la chaîne A24.

Selon le procureur, l’enquête concerne également une « autre fête (de mariage) célébrée la veille (dimanche) et une autre mercredi dernier », le 20 mai.

Les arrestations ont eu lieu après la diffusion de vidéos concernant le mariage du 20 mai où apparaissent 150 invités dans une salle du quartier de Once, où vit la majorité des membres de la communauté juive orthodoxe de la capitale. C’est dans cette même salle qu’ont eu lieu les interpellations lundi.

Selon les images du mariage diffusées par l’Agence de presse juive (AJN), un portail spécialisé, les participants à la fête ne portaient pas de masque et ne respectaient pas les mesures de distanciation sociale. Certains se font la bise, se serrent dans les bras.

« Au-delà de la violation du code pénal, c’est faire preuve de très peu de bon sens », a déclaré le procureur.

L’organisation de tels mariages a été dénoncée par l’Association mutuelle juive argentine (AMIA).

« La communauté juive orthodoxe en Argentine rejette cette action menée par des individus dans des lieux privés qui n’ont pas respecté le confinement préventif et obligatoire », a tweeté Eliahu Hamra, secrétaire à la culture de l’AMIA.

L’Argentine est en confinement depuis le 20 mars et au moins jusqu’au 7 juin en raison de la pandémie de coronavirus. Le pays a enregistré 12. 615 cas déclarés dont 471 morts, selon les derniers chiffres officiels.

La communauté juive argentine, qui compte environ 300.000 membres, est la plus importante d’Amérique latine. La grande majorité de cette communauté est laïque ou religieuse non orthodoxe.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...