Arrestation d’un artificier gazaoui entré en Israël avec un permis humanitaire
Rechercher

Arrestation d’un artificier gazaoui entré en Israël avec un permis humanitaire

Recruté par le Hamas en juillet 2018, l'homme devait mettre en place un laboratoire d'explosifs en Cisjordanie pour commettre des attentats, d'après le Shin Bet qui l'a arrêté

Deux bombes artisanales qu'un suspect palestinien aurait tenté de faire passé illégalement dans le tribunal militaire de Samarie, le 30 mai 2019. (Police israélienne)
Deux bombes artisanales qu'un suspect palestinien aurait tenté de faire passé illégalement dans le tribunal militaire de Samarie, le 30 mai 2019. (Police israélienne)

Le Hamas a envoyé un expert en explosifs en Israël à l’aide d’un permis d’entrée humanitaire israélien, dans le but d’établir un laboratoire d’explosifs en Cisjordanie et de perpétrer des attentats à la bombe contre des Israéliens, a fait savoir mercredi le Shin Bet après l’interpellation du Gazaoui.

Selon le communiqué du service de sécurité publié mercredi, Fadi Abu al-Sabah a été recruté par le groupe terroriste palestinien du Hamas en juillet 2018 et formé dans les rangs armés du Hamas (Brigade des martyrs d’Al-Aqsa) pendant environ un an. Il y a appris à créer des explosifs et des bombes à passer sans encombre le point de passage d’Erez menant en Israël.

Le Shin Bet n’a pas précisé si al-Sabah était parvenu à entrer dans l’État juif, mais a indiqué qu’il avait été arrêté par la police israélienne dans la ville israélo-arabe de Taibe en mai de cette année.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...