Rechercher

Arrestation par Tsahal de deux Gazaouis armés de grenades et de couteaux

L'armée a déclaré que les suspects ont été interrogés sur la violation du tronçon sud de la barrière de sécurité à la frontière de la bande de Gaza

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Vue de la barrière le long de la frontière entre Israël et Gaza, le 8 décembre 2021. (Crédit: Flash90)
Vue de la barrière le long de la frontière entre Israël et Gaza, le 8 décembre 2021. (Crédit: Flash90)

Deux Palestiniens, dont l’un armé d’une grenade, ont été arrêtés par des soldats de Tsahal après s’être infiltrés dans le sud d’Israël depuis la bande de Gaza dans la nuit de samedi, a déclaré l’armée dimanche matin.

L’armée israélienne a précisé que les deux hommes étaient également armés de deux couteaux.

L’armée n’a pas précisé si les suspects avaient réussi à franchir la barrière, dans la partie sud de l’enclave côtière, avant d’être arrêtés.

Les suspects ont été interrogés, a indiqué l’armée israélienne.

Israël dispose d’une série de clôtures et de murs renforcés qui protègent sa frontière avec Gaza, à la fois au-dessus et au-dessous du niveau du sol, mais un certain nombre de brèches subsistent dans les clôtures en acier qui entourent la bande de Gaza.

Ces brèches sont utilisées par les Palestiniens de Gaza pour pénétrer illégalement sur le territoire israélien, souvent dans l’espoir de fuir l’enclave assiégée.

Si les attaques contre des civils israéliens par des personnes infiltrées depuis Gaza sont rares, un Palestinien a réussi à entrer en Israël en mai dernier, armé de plusieurs couteaux, et a attaqué un agent de sécurité à cinq kilomètres de la clôture frontalière, le blessant légèrement. Le suspect a été inculpé pour cette attaque après avoir été blessé par balle.

Bien que des Palestiniens tentent régulièrement de passer en Israël depuis Gaza, il est très rare qu’ils parviennent à pénétrer loin en territoire israélien sans être vus et arrêtés par les troupes israéliennes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...