Israël en guerre - Jour 236

Rechercher

Arrêt d’Al Jazeera en Israël : Le cabinet votera finalement dimanche

Pas de liberté d'expression pour le Hamas en Israël, dit le ministre des Communications ; malgré l’autorisation de la procureure générale, le vote qui était prévu jeudi a été reporté

Illustration : Un employé d'Al-Jazeera passant devant le logo de la chaîne au siège de Doha, au Qatar, en 2006. (Crédit : Kamran Jebreili/AP Photo/Archives)
Illustration : Un employé d'Al-Jazeera passant devant le logo de la chaîne au siège de Doha, au Qatar, en 2006. (Crédit : Kamran Jebreili/AP Photo/Archives)

Malgré le feu vert donné jeudi par la procureure générale Gali Baharav-Miara, le cabinet de sécurité n’aurait pas procédé au vote prévu lors de la réunion de jeudi qui avait pour objet d’approuver une loi autorisant le gouvernement à suspendre la diffusion de la chaîne d’information Al Jazeera en Israël.

Ynet news a rapporté que le vote aura lieu lors de la réunion du cabinet de dimanche.

Le 1er avril, la Knesset avait approuvé la loi dite Al Jazeera, qui donne au gouvernement le pouvoir temporaire d’empêcher les réseaux d’information étrangers d’opérer en Israël si les services de sécurité estiment qu’ils constituent une menace pour la sécurité nationale.

Le ministre des Communications, Shlomo Karhi (Likud), qui a promu la loi, a promis immédiatement après le vote final que les activités de la chaîne financée par le Qatar en Israël seraient arrêtées « dans les jours à venir », affirmant que « les porte-parole du Hamas ne jouiront pas de la liberté d’expression en Israël ».

Le ministre des Communications, Shlomo Karhi, assistant à une conférence sur le journalisme numérique, à l’université Reichman, à Herzliya, le 9 janvier 2023. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

La chaîne publique Kan a rapporté jeudi que la procureure générale avait soulevé le fait qu’Al Jazeera n’avait pas bénéficié du droit d’être entendue, tout en précisant que la loi pouvait encore être légalement soumise à un vote au sein du cabinet de sécurité.

Les autorités israéliennes se plaignent depuis longtemps de la couverture d’Al Jazeera qui, selon elles, est fortement influencée par le Hamas et représente un danger pour les troupes de Tsahal dans la bande de Gaza, engagées dans des combats depuis l’assaut barbare du groupe terroriste le 7 octobre.

Dans le passé, elles se sont abstenues de prendre de telles mesures, soucieuses de ne pas compromettre le financement par le Qatar de projets de construction palestiniens à Gaza, considérés par toutes les parties comme un moyen d’éviter le conflit.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.