Aryeh Deri : les autorités préparent déjà l’annexion de pans de la Cisjordanie
Rechercher

Aryeh Deri : les autorités préparent déjà l’annexion de pans de la Cisjordanie

Depuis la Vallée du Jourdain, le ministre de l'Intérieur a salué la "mission vitale et historique" de Netanyahu avant l'annonce du plan de paix de Trump

Le ministre de l'Intérieur Aryeh Deri, deuxième à gauche, en visite dans la vallée du Jourdain le 28 janvier 2019. (Crédit : Yaakov Cohen/campagne Shas)
Le ministre de l'Intérieur Aryeh Deri, deuxième à gauche, en visite dans la vallée du Jourdain le 28 janvier 2019. (Crédit : Yaakov Cohen/campagne Shas)

Le ministre de l’Intérieur, Aryeh Deri, a déclaré lundi que les autorités commençaient le travail administratif nécessaire pour mettre en œuvre l’annexion prévue par Israël d’une partie non spécifiée de la Cisjordanie.

« En tant que ministre de l’Intérieur, je peux vous dire que du côté des municipalités, nous commençons déjà à préparer le travail administratif. Il y a de nombreux défis à relever », a fait savoir Aryeh Deri lors d’une visite dans la vallée du Jourdain avec des membres de son parti ultra-orthodoxe Shas.

La vallée du Jourdain est une région stratégique clé qui s’étend du nord au sud le long de la frontière jordanienne et qui a longtemps été considérée par les responsables de la défense et les dirigeants politiques israéliens comme la frontière orientale de prédilection du pays.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a promis à plusieurs reprises au cours de l’année dernière d’annexer la région et devrait évoquer cette possibilité à Washington lundi et mardi lors de ses rencontres avec des responsables américains, dont le président Donald Trump.

Toutefois, le Times of Israël n’a pas pu confirmer que des préparatifs avaient été entrepris au sein du ministère de l’Intérieur, qui supervise le gouvernement local.

La vallée du Jourdain. Illustration. (Crédit : heatkernel/CC-BY/Flickr

Des responsables du ministère de la Défense, instance qui contrôle officiellement les affaires civiles en Cisjordanie, n’ont pas précisé si des préparatifs d’annexion y étaient bien en cours, commentant seulement que la question était « politique ».

Lundi, Deri a exprimé son soutien inconditionnel à l’annexion : « nous sommes venus ici pour dire aux nations du monde, au monde entier, que nous sommes sur la terre de nos ancêtres, que c’est la nôtre et que nous établissons ce qui nous appartient. Avec l’aide de Dieu, nous envoyons [notre soutien] au Premier ministre, dans sa mission historique avec le président des États-Unis, qui est un véritable ami, et nous espérons pouvoir annoncer demain devant le monde entier qu’il s’agit de notre terre ».

Il a dit qu’il souhaitait à Netanyahu « le succès de sa mission, une mission vitale et historique, et que tout le bruit autour de lui ne fasse pas obstacle à cette grande mission ». Il a également exhorté le parti rival Kakhol lavan, « à profiter de l’occasion et à ignorer les considérations politiques pour soutenir le Premier ministre et Trump ».

Netanyahu et son rival Benny Gantz se sont rendus à Washington lundi pour des discussions ainsi que pour le lancement du plan de paix tant attendu de l’administration Trump.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...