Rechercher

Aryeh Deri : les réformes religieuses sont plus dangereuses que l’Iran nucléaire

Moshe Gafni affirme qu'une "guerre culturelle" est en cours alors que le gouvernement actuel vise à faire passer des réformes dans les domaines la casheroute et de la conversion

Le chef du parti Shas, Aryeh Deri, dirige une réunion de la faction Shas à la Knesset à Jérusalem, le 19 avril 2021. (Olivier Fitoussi/Flash90)
Le chef du parti Shas, Aryeh Deri, dirige une réunion de la faction Shas à la Knesset à Jérusalem, le 19 avril 2021. (Olivier Fitoussi/Flash90)

Le chef du parti Shas, Aryeh Deri, a estimé lundi que le gouvernement actuel est plus dangereux qu’un Iran doté de l’arme nucléaire, selon les médias.

Lors d’une réunion à huis clos qui a eu lieu lundi et qui a réuni les partis politiques Shas et Yahadout HaTorah, les dirigeants politiques haredi font des déclarations sévères sur les réformes prévues par le gouvernement.

Selon Walla, qui a reçu un enregistrement de l’événement, Deri – un ancien ministre – déclare : « Je peux dire avec certitude que les mesures prises par ce gouvernement pour modifier l’identité juive de l’État sont plus dangereuses qu’un Iran nucléaire. »

Le chef de Yahadout HaTorah, Moshe Gafni, a affirmé qu’une « guerre culturelle » était en cours en Israël et que, par conséquent, les leaders haredi ne devaient « pas se retenir de dire les mots les plus durs ou de prendre les mesures les plus fortes… nous devons nous battre de toutes nos forces, enlever les gants. C’est une question de vie ou de mort pour les Juifs ».

Moshe Gafni, président de Degel haTorah, lors de la cérémonie d’ouverture de la campagne électorale du parti, avant les élections israéliennes, à Jérusalem, le 12 février 2020. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)

Les législateurs ultra-orthodoxes sont furieux des plans du gouvernement actuel visant à faire passer des réformes majeures dans les domaines de la certification de casheroute et de la conversion, ainsi que des efforts pour revenir sur une expansion prévue de la prière égalitaire au mur Occidental.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...