Israël en guerre - Jour 282

Rechercher

Attaque au couteau à Annecy par un Syrien : 6 blessés, dont 4 enfants en bas âge

L'homme de 32 ans s'est attaqué à des enfants âgés de 22 à 36 mois qui étaient sur une aire de jeu dans le grand parc qui borde le lac

La police française maintient un cordon de sécurité à Annecy, dans le sud-est de la France, le 8 juin 2023, à la suite d'une attaque massive à l'arme blanche. Cinq personnes, dont 4 enfants en très bas âge, ont été blessées lors d'une attaque à l'arme blanche dans la ville d'Annecy, dans les Alpes françaises, ont indiqué des sources sécuritaires à l'AFP. (Crédit : OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP)
La police française maintient un cordon de sécurité à Annecy, dans le sud-est de la France, le 8 juin 2023, à la suite d'une attaque massive à l'arme blanche. Cinq personnes, dont 4 enfants en très bas âge, ont été blessées lors d'une attaque à l'arme blanche dans la ville d'Annecy, dans les Alpes françaises, ont indiqué des sources sécuritaires à l'AFP. (Crédit : OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP)

Un réfugié syrien a semé la terreur jeudi matin et provoqué un vif émoi en France en blessant, armé d’un couteau, six personnes dont quatre enfants de 22 à 36 mois avant d’être interpellé par la police.

Trois des victimes, deux enfants et un adulte, ont un pronostic vital engagé, selon une source proche du dossier.

Parmi les enfants blessés figurent un Britannique et un Allemand. Le plus jeune des enfants blessés a 22 mois et le plus âgé 3 ans. Deux d’entre eux ont leur pronostic vital engagé, selon la même source. L’un des enfants aurait été poignardé dans son landau.

« Le mis en cause est en garde à vue au commissariat d’Annecy. Il n’y a aucun mobile terroriste apparent, » a déclaré la procureure de la République Line Bonnet-Mathis.

L’homme s’est attaqué à des enfants qui étaient sur une aire de jeu dans le grand parc qui borde le lac d’Annecy, dans le sud-est de la France.

Le président Emmanuel Macron a dénoncé une « attaque d’une lâcheté absolue ». « La Nation est sous le choc. Nos pensées les accompagnent ainsi que leurs familles et les secours mobilisés », a déclaré le président français sur Twitter.

« Nous sommes bouleversés par cet acte odieux, inqualifiable », a ajouté la Première ministre Elisabeth Borne, sur place.

De nationalité syrienne, l’homme est né en 1991 et avait obtenu le statut de réfugié en Suède où il a vécu pendant 10 ans, par une décision du 26 avril 2023. Il était entré en situation régulière sur le territoire français où il avait cependant déposé une deuxième demande d’asile en novembre 2022, selon une source au sein de la police.

Il portait une croix chrétienne quand il a été interpellé. Dans son dossier de demande d’asile déposé en France, il s’est déclaré « chrétien de Syrie », a rapporté de son côté une source policière.

Aeteadal K., une réfugiée syrienne de 50 ans qui avait été en contact avec lui à Trollhättan, en Suède, a indiqué à l’AFP à Stockholm qu’il avait « quitté la Suède pour la France il y a sept mois ».

L’attaque s’est passée vers 9h30 locales (7h30 GMT), à l’arme blanche aux abords du jardin de l’Europe, parc très fréquenté situé sur les bords du lac d’Annecy, a rapporté la préfecture.

L’homme vêtu d’un short noir, un foulard bleu noué sur la tête, s’est dirigé vers les poussettes et s’est attaqué aux enfants sur une aire de jeu, selon des images du drame qu’un photographe de l’AFP a pu voir.

Dans des images relayées par la presse, on peut voir un homme de corpulence moyenne courir au milieu d’une pelouse, couteau à la main.

Selon différents témoignages, l’homme a tenté de s’enfuir de l’aire de jeu et a attaqué une personne âgée avant d’être interpellé très rapidement par la police, qui a ouvert le feu.

Les secours ont été alertés à 09h41, l’intervention déclenchée immédiatement et l’agresseur interpellé quatre minutes plus tard, selon un chronométrage diffusé par la police.

Une capture d’écran tirée d’une vidéo obtenue par l’AFPTV le 8 juin 2023 montre un homme armé d’un couteau s’enfuyant après avoir attaqué un groupe de jeunes enfants jouant au bord d’un lac dans la ville d’Annecy dans les Alpes françaises, blessant également quatre personnes. (Crédit : AFPTV/AFP)

« Il a poignardé des enfants »

« Je courais au bord du lac, et je vois tout d’un coup des dizaines de personnes qui courent dans le sens contraire. (…) Il y a une maman qui me dit ‘courez, courez ! Il y a quelqu’un qui poignarde tout le monde tout au long du lac, il a poignardé des enfants, courez !' », a témoigné l’ancien footballeur professionnel Anthony Le Tallec dans une story Instagram.

« Je continue et je le vois qui arrive en face de moi, sur l’herbe. Je vois des flics qui sont à cinq, dix mètres derrière lui (…). Il arrive vers moi, donc je m’écarte. Et je vois qu’il fonce tout droit vers des papys et mamies, et là il attaque le papy, il le poignarde une fois », poursuit-il.

« Il attaque une fois deux fois, et là ils commencent à tirer, donc là ils tirent devant moi, sur la personne, donc il tombe à terre (…). Moi je continue ma course, et je vois des enfants par terre, très malheureux, des enfants touchés », a-t-il témoigné.

Les abords du parc ont été bouclés par un important dispositif policier, a constaté sur place une journaliste de l’AFP. L’attaque a semé l’effroi dans cette ville d’eau habituellement très calme.

Selon le quotidien Dauphiné libéré, la plupart des victimes ont été transférées au centre hospitalier Annecy Genevois.

Une cellule de crise a été installée à la préfecture de Haute-Savoie.

À Paris, députés et membres du gouvernement ont observé une minute de silence à l’Assemblée nationale.

La présidente de l’Assemblée Yaël Braun-Pivet a invité à cette minute de silence « pour eux, pour leurs familles », après cette « attaque gravissime ».

Plusieurs attaques au couteau ont eu lieu récemment en France, mais aucune attaque récente à l’arme blanche n’a visé des enfants.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.