Israël en guerre - Jour 282

Rechercher

Attaque du Hamas: 40 Français tués en Israël, huit disparus, selon un nouveau bilan

A propos de la multiplication des actes antisémites en France, Elisabeth Borne a dit qu'elle "mesurait pleinement (l') angoisse" des Juifs français "face à cette recrudescence" et assuré que le gouvernement faisait "tout pour les protéger"

Ido Nagar devant la tombe de sa femme Céline Ben David Nagar, citoyenne israélo-française tuée lors de l'attaque de la semaine dernière par des terroristes du Hamas en Israël, lors des funérailles à Holon, au sud de Tel Aviv, le 17 octobre 2023. (Crédit : GIL COHEN MAGEN / AFP)
Ido Nagar devant la tombe de sa femme Céline Ben David Nagar, citoyenne israélo-française tuée lors de l'attaque de la semaine dernière par des terroristes du Hamas en Israël, lors des funérailles à Holon, au sud de Tel Aviv, le 17 octobre 2023. (Crédit : GIL COHEN MAGEN / AFP)

Le bilan des victimes françaises tuées dans les attaques du groupe terroriste islamiste palestinien du Hamas contre l’Etat d’Israël s’est de nouveau alourdi avec désormais 40 morts recensés et huit disparus, dont des otages, a annoncé lundi la Première ministre française Elisabeth Borne.

« Ce matin, (le bilan) est de 40 morts et huit disparus » parmi lesquels « il y a évidemment des otages », a affirmé la cheffe du gouvernement sur la radio France Inter.

Un précédent bilan faisait état de 39 morts et neuf otages ou portés disparus.

« La discussion est en cours d’abord avec les autorités israéliennes, mais aussi avec les partenaires de la région » parce que « notre priorité, c’est bien sûr la libération des otages », a assuré Elisabeth Borne, en réaffirmant la demande de la France d’une « trêve humanitaire ».

Le 7 octobre, près de 2 500 terroristes ont fait irruption en Israël depuis la bande de Gaza par voie terrestre, aérienne et maritime. Ils ont tué plus de 1 400 personnes, dont une majorité de civils, au cours de raids sur plus de 20 communautés frontalières près de la bande de Gaza, massacrant des familles entières dans leurs maisons et au moins 260 fêtards lors d’un festival de musique en plein air. Les terroristes ont également enlevé au moins 245 personnes, dont des femmes, des enfants et des personnes âgées, qu’ils ont entraînées dans la bande de Gaza où elles sont toujours retenues captives.

A propos de la multiplication des actes antisémites, elle a dit qu’elle « mesurait pleinement (l’) angoisse » des Juifs français « face à cette recrudescence » et assuré que le gouvernement faisait « tout pour les protéger ».

« On ne peut évidemment pas accepter dans notre pays cette résurgence de cet antisémitisme qu’on n’avait pas connu depuis des années, et on sera intraitable, on ne laissera rien passer, des personnes seront retrouvées et condamnées », a affirmé la Première ministre, dont le père était un ancien déporté de confession juive.

Un homme marche le long d’un immeuble dont la façade a été recouverte d’étoiles de David peintes pendant la nuit, dans le quartier d’Alésia à Paris, le 31 octobre 2023. (Crédit : Geoffroy Van der Hasselt/AFP)

« Il est important qu’un maximum de voix puissent s’élever pour dire que l’antisémitisme n’a pas sa place dans notre pays. S’en prendre à un juif, c’est s’en prendre à la République et on doit tous se dresser contre cette résurgence de l’antisémitisme », a ajouté Elisabeth Borne.

La Première ministre a toutefois critiqué le patron du Parti socialiste Olivier Faure qui a appelé à un rassemblement de « toutes les forces politiques » contre l’antisémitisme. « Sans doute, (il) essaie aussi de se racheter une conscience dans son alliance avec la France insoumise », a-t-elle jugé.

Olivier Faure a appelé dimanche « toutes les forces politiques » à un rassemblement contre l’antisémitisme, mais a vite créé la polémique à gauche en ne fermant pas, au moins dans un premier temps, la porte à une participation du Rassemblement national.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.