Attaque terroriste en Cisjordanie : Le père de 12 enfants est mort
Rechercher

Attaque terroriste en Cisjordanie : Le père de 12 enfants est mort

Le rabbin Achiad Ettinger a succombé à ses blessures ; Près d'un millier de personnes se sont rassemblées pour lui rendre un dernier hommage

Rabbi Achiad Ettinger, qui avait été blessé lors d'une fusillade au carrefour d'Ariel le 17 mars 2019 (Crédit : Nadav Goldstein/TPS)
Rabbi Achiad Ettinger, qui avait été blessé lors d'une fusillade au carrefour d'Ariel le 17 mars 2019 (Crédit : Nadav Goldstein/TPS)

Le rabbin Achiad Ettinger a succombé à ses blessures lundi, vingt-quatre heures après avoir été pris pour cible dans une fusillade par un terroriste palestinien au cours d’une attaque survenue dans le nord de la Cisjordanie, a fait savoir un porte-parole de la famille.

Ettinger, 47 ans, était père de 12 enfants et originaire de l’implantation d’Eli.

« L’annonce de la mort du rabbin Achiad Ettinger, qui a été blessé hier dans la terrible attaque terroriste qui a coûté la vie au sergent Gal Keidan brise le coeur. J’ai pu me rendre à son chevet à l’hôpital hier pour être avec sa famille et prier pour sa guérison. Je les ai enlacés au nom de tous les Israéliens et j’ai été impressionné par leur force. L’oeuvre de vie du rabbin Ettinger se perpétuera même après son décès et la force qu’il a inculquée à ses élèves et à la communauté qu’il dirigeait continuera à nous renforcer en ces temps de peine et de chagrin, » a déclaré le président israélien Reuven Rivlin dans un communiqué.

Des israéliens ont construit un lieu d’étude éphémère à l’intersection d’Ariel en mémoire de Gal Keidan et Achiad Ettinger. De jeunes résidents d’implantation ont déclaré au Times of Israël qu’ils organiseront une présence 24h/24 pour le moment. Des agents de la police des frontières sont stationnés sur cette intersection.

Les médecins s’étaient battus pour le maintenir en vie depuis l’attentat commis aux abords d’Ariel, dans la matinée de dimanche, qui a également tué un soldat du côté israélien, Gal Keidan.

Une autre victime, Alexander Dvorsky, reste dans un état grave.

Près d’un millier de personnes se sont rassemblées pour rendre un dernier hommage au rabbin Achiad Ettinger, un père de 12 enfants tué dans une attaque terroriste en Cisjordanie.

L’enterrement s’est déroulé dans l’implantation de Eli, au centre de la Cisjordanie, où vivait Ettinger.

Le rabbin Avraham Schiller, rabbin de l’implantation de Eli, a salué Ettinger comme un « héros et un combattant », dans son oraison funèbre, et évoqué ses derniers gestes, lorsqu’il a ouvert le feu en direction du terroriste.

« Dans votre héroïsme, vous êtes devenus un émissaire pour toute la nation d’Israël. Tout le monde apprendra de vos actions, civils comme soldats », a-t-il dit.

Schiller a également salué la création, par Ettinger, d’une yeshiva à Tel Aviv, et a évoqué avec chagrin le fait que sa femme Tamar devra désormais élever seule leurs douze enfants.

Durant l’enterrement, un chantre a lancé sur son téléphone un message pré-enregistré par les plus jeunes enfants d’Ettinger. « Papa, toutes les deux semaines, tu nous emmenais faire des promenades dans la nature. On apprenait des choses sur les plantes et les fleurs ». « J’aimais aller avec toi le vendredi faire les courses au marché de Tel Aviv. » « Chaque jour, quand tu revenais du travail, tu prenais l’un d’entre nous pour une conversation ou un cours de Torah. »

« Tu étais en route vers la maison et tu a été appelé pour sauver des vies. » « Tu nous manqueras énormément. »

Le ministre de l’Education Naftali Bennett a aussi rendu hommage à Ettinger dans une oraison funèbre durant l’enterrement.

« Votre père a vécu en héros et est mort en héros », a-t-il dit au sujet de l’éducateur juif et rabbin qui travaillait au sud de Tel Aviv.

« Dans sa mort, il n’a pas fait ce que la plupart des gens auraient fait dans sa situation. Il n’a pas fui, mais il s’est battu pour lutter contre le terroriste. Il a tiré des balles en direction du meurtrier et l’a payé de sa vie », a dit Bennett.

« Chers enfants, vous pouvez être fiers d’avoir eu un tel père », a poursuivi Bennett. « Il a changé la réalité à Tel Aviv. Sheffy Pas, une militante du sud de Tel Aviv, m’a raconté à quel point Rabbi Achiad diffusait la Torah à Tel Aviv. Qui prendra le relais ? »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...