Rechercher

Australie: l’état de la Nouvelle-Galles du Sud veut interdire la croix gammée

Le projet de loi interdirait l'affichage public ou la diffusion du symbole, passible de peines maximales d'environ 4 000 $ et de six mois de prison

Le logo à croix gammée d'Antipodean Resistance trouvé sur les portes d'entrée d'Emmy Monash Aged Care dans le sud-est de Melbourne, en Australie, en janvier 2019. (Anti-Defamation Commission)
Le logo à croix gammée d'Antipodean Resistance trouvé sur les portes d'entrée d'Emmy Monash Aged Care dans le sud-est de Melbourne, en Australie, en janvier 2019. (Anti-Defamation Commission)

JTA — L’État australien de la Nouvelle-Galles du Sud est sur le point d’interdire la croix gammée.

Un projet de loi bipartite rédigé par un membre du Parti travailliste de l’opposition interdirait l’affichage public ou la diffusion du symbole associé aux nazis. Le projet de loi comprend des exemptions pour ceux qui utilisent le symbole dans le cadre des traditions hindoues.

Le projet de loi impose des peines maximales d’environ 4 000 dollars et six mois d’emprisonnement.

Une commission permanente des questions sociales va maintenant examiner les amendements avant de soumettre le projet de loi au Conseil législatif au complet, l’organe législatif supérieur de l’Australie, a rapporté l’Australian Jewish News.

La commission a obtenu une approbation conjointe du projet de loi par le Conseil juif des députés de la Nouvelle-Galles du Sud et le Conseil hindou d’Australie.

« La croix gammée nazie est l’emblème du mal incarné. Il représente la déshumanisation de millions de personnes ; la mort de nos militaires australiens ; et l’un des régimes et des idéologies les plus inhumains, fondés sur la haine et les plus meurtriers qui aient jamais existé », a déclaré le PDG du Conseil des députés, Darren Bark, dans le communiqué.

Le projet de loi a été présenté par le ministre porte-parole de la police et de la lutte contre le terrorisme, Walt Secord, qui est lui-même juif. Secord est également vice-président du groupe NSW Parliamentary Friends of Israel.

La police a constaté une augmentation des comportements extrémistes en Nouvelle-Galles du Sud ces deux dernières années, a rapporté ABC News en Australie. Secord a déclaré qu’en 2020, la police avait été reçu 31 signalements d’affichage de drapeaux nazis, mais qu’elle était impuissante.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...