Rechercher

Australie: un ado juif forcé d’embrasser les chaussures d’un camarade musulman

La photo de l'incident a été très largement condamnée ; dans un autre incident, un garçon juif de 5 ans a été traité de "cafard juif"

Une photo montrant un garçon juif qui aurait été forcé à embrasser les pieds d'un camarade de classe entraîne un tollé en Australie. (Twitter via le JTA)
Une photo montrant un garçon juif qui aurait été forcé à embrasser les pieds d'un camarade de classe entraîne un tollé en Australie. (Twitter via le JTA)

Deux cas de harcèlements scolaires antisémites dans des écoles australiennes ont été relayés dans les médias.

Une photo qui montrerait un étudiant juif de 12 ans en train d’être forcé de s’agenouiller pour embrasser les chaussures d’un camarade de classe musulman a circulé sur les réseaux sociaux », après un article de l’Australian Jewish News.

L’incident s’est produit au collège Cheltenham de la ville de Cheltenham, dans la banlieue de Melbourne.

L’article ne précisait pas si la religion du jeune musulman avait quelque chose à voir avec l’incident.

Un autre incident s’est produit dans l’école primaire Hawthorn West à Melbourne, où un élève juif de 5 ans a été visé par plusieurs insultes antisémites, notamment »cafard juif », selon l’Australian Jewish News.

Les deux jeunes garçons juifs ont quitté leurs écoles.

Dvir Abramovich, le président de la commission anti-diffamation du B’nai B’rith, a déclaré que les incidents s’inscrivent dans une tendance plus large de harcèlement antisémite.

« Il y a des preuves concrètes que les familles sont contraintes de retirer leurs enfants des écoles publiques et de les inscrire dans des écoles juives à cause du sentiment croissant d’insécurité et de la peur que leurs enfants soient blessés simplement à cause de ce qu’ils sont », a déclaré Abramovich aux médias locaux.

La mère de l’enfant figurant sur la photo a dit qu’elle était déçue de l’inaction de l’école. Elle a raconté que au quotidien The Age que l’école s’était dédouanée de l’incident puisqu’il ne s’était pas produit dans son enceinte. Mais la mère a dit qu’elle avait parlé aux parents de l’élève musulman, qui avaient désapprouvé les actions de leur fils

Un autre garçon impliqué dans l’incident a ensuite été suspendu pour avoir frappé le garçon juif, a annoncé The Age.

Dans le même temps, le garçon à l’école primaire Hawthorn West a été visé, à de nombreuses reprises, par des insultes antisémites et fait l’objet de moqueries parce qu’il était circoncis, a déclaré sa mère. L’école a envoyé une lettre d’excuse aux parents le mois dernier, a déclaré la mère.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...