Rechercher

Autriche : décès de Gertrude Pressburger, survivante de la Shoah

Elle était devenue célèbre en 2016, pendant la campagne présidentielle autrichienne, après une vidéo dans laquelle elle dénonçait les expressions de haine de l’extrême droite

Gertrude Pressburger en 2016. (Capture d’écran YouTube)
Gertrude Pressburger en 2016. (Capture d’écran YouTube)

Gertrude Pressburger, survivante de la Shoah autrichienne et militante contre l’extrême droite, est décédée vendredi des suites d’une longue maladie, a annoncé sa famille à l’agence de presse autrichienne APA. Elle était âgée de 94 ans.

Elle s’est rendue célèbre en 2016, pendant la campagne présidentielle autrichienne, en apparaissant dans une vidéo dans laquelle elle dénonçait les expressions de haine de l’extrême droite.

Née à Vienne, elle a grandi dans une famille juive qui s’était convertie au catholicisme face à la montée du nazisme – ce qui ne l’a pas empêchée d’être victime de persécutions après l’annexion de l’Autriche par l’Allemagne en 1938.

Après que son père a été arrêté par les nazis, accusé de subversion politique, la famille a pu fuir pour la Yougoslavie, puis l’Italie.

La famille a finalement été arrêtée et déportée à Auschwitz en 1944, où les parents et deux jeunes frères de Gertrude Pressburger ont trouvé la mort.

Elle est retournée à Vienne après la guerre, mais n’a commencé à témoigner de son expérience de survivante que plus tard.

Elle a ainsi publié le livre Gelebt, Erlebt, Ueberlebt (Vivre, Faire face, Survivre) en 2018.

Elle expliquait notamment avoir compris que ses proches avaient été assassinés quand, à Auschwitz, quelqu’un avait pointé du doigt la fumée des fours crématoires en expliquant que ceux qui avaient été emmenés par camion dès leur arrivée dans le camp de la mort avaient déjà été gazés et brûlés.

En 2016, pendant la campagne présidentielle, dans une vidéo adressée aux jeunes Autrichiens, elle mettait en garde contre la montée de l’extrême droite et appelait les jeunes à aller voter. La vidéo avait alors été vue et partagée plusieurs millions de fois.

Alexander Van der Bellen (Parti vert), devenu président autrichien, avait déclaré après les élections qu’il estimait que la vidéo avait eu une influence certaine sur le résultat des élections – qu’il a remportées de justesse contre Norbert Hofer, candidat d’extrême droite du Parti de la liberté.

Il lui a rendu hommage sur Twitter.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...