Israël en guerre - Jour 191

Rechercher
L'équipe israélienne a sauvé cinq civils turcs des décombres

Avec 15 avions cargo, Tsahal installe son hôpital de campagne en Turquie

L'armée a acheminé des centaines de tonnes de matériel et 230 experts ; 150 soldats du Commandement du front intérieur continuent de chercher des survivants sous les décombres

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Une équipe de Tsahal atterrit en Turquie le 8 février 2023 afin d'installer un hôpital de campagne pour soigner les personnes blessées lors du tremblement de terre dévastateur survenu deux jours plus tôt. (Crédit : Tsahal)
Une équipe de Tsahal atterrit en Turquie le 8 février 2023 afin d'installer un hôpital de campagne pour soigner les personnes blessées lors du tremblement de terre dévastateur survenu deux jours plus tôt. (Crédit : Tsahal)

Une importante délégation humanitaire de l’armée israélienne a atterri dans le sud-est de la Turquie mercredi après-midi afin d’établir un hôpital de campagne pour soigner les victimes du tremblement de terre dévastateur qui a fait des milliers de morts, a déclaré l’armée.

L’armée israélienne a déclaré que 15 avions cargo de l’armée de l’air ont transporté des centaines de tonnes de matériel et quelque 230 intervenants – dont des experts en recherche et sauvetage, des médecins militaires et des médecins, des infirmières et des auxiliaires médicaux du ministère de la Santé – en Turquie pour mettre en place l’hôpital dans la soirée.

« Nous sommes très fiers d’apporter notre aide à la nation turque dans ces moments difficiles », a déclaré le général de brigade Gilad Keinan, commandant de la base aérienne de Nevatim, dans le sud d’Israël. « Cette action reflète les valeurs de Tsahal et les valeurs d’Israël ».

Sur le terrain, Tsahal a déjà déployé quelque 150 experts en recherche et sauvetage pour secourir les civils piégés sous les décombres. Jusqu’à présent, les équipes du Commandement du front intérieur de Tsahal ont sauvé cinq civils turcs.

L’hôpital devait être construit près de l’endroit où les équipes de recherche et de sauvetage opèrent dans la ville de Kahramanmaraş, également connue sous le nom de Marash, selon le porte-parole de Tsahal, Ran Kochav.

L’armée a publié des images de certains sauvetages, notamment celui d’un garçon de 2 ans qui a été sorti des décombres mercredi matin. Le capitaine Alon Hominer, membre de l’équipe de recherche et de sauvetage du Commandement du front intérieur, a déclaré que l’opération de sauvetage avait duré plusieurs heures.

« Nous avons reçu un signalement des [autorités] turques selon lequel un bébé pleurait, et nous avons participé aux efforts », a déclaré le capitaine Hominer. Il a ajouté que l’enfant était en bonne santé et qu’il était transporté dans un hôpital.

Dans la nuit de mardi à mercredi, les équipes du Commandement du front intérieur ont secouru trois autres civils, dont une femme de 23 ans et un garçon de 12 ans.

Dans l’après-midi de mercredi, une jeune fille de 15 ans a été extraite avec succès d’un immeuble effondré par des sauveteurs israéliens et locaux.

Les soldats du Commandement du front intérieur et d’autres équipes de secours israéliennes poursuivent leur travail pour aider les autorités locales à secourir d’autres personnes piégées sous les décombres.

Des équipes de secours israéliennes et locales s’efforcent de récupérer des survivants dans les décombres de bâtiments effondrés à Marash, le 8 février 2023, à la suite d’un tremblement de terre de magnitude 7,8 qui a frappé le sud-est de la Turquie. (Crédit : Judah Ari Gross/Times of Israel)

S’adressant aux journalistes mercredi après-midi, le chef de la délégation humanitaire, le colonel (réserviste) Golan Vach, a déclaré que les équipes israéliennes avaient enregistré des succès.

« Je pense que l’État [d’Israël] et le Commandement du front intérieur savent comment mener à bien de telles tâches en peu de temps. La rapidité avec laquelle nous sommes arrivés sur les lieux est ce qui nous a permis d’obtenir ces résultats et j’espère que nous obtiendrons bientôt d’autres résultats », a-t-il déclaré.

Vach a déclaré que ces missions d’aide de Tsahal durent habituellement entre neuf et 14 jours, et que dans ce cas, elles étaient prêtes à rester tout ce temps.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s’est entretenu avec Vach mercredi et l’a félicité pour les efforts de l’équipe.

« Vous accomplissez le travail humanitaire le plus important, vous faites honneur à l’État d’Israël et vous montrez notre vrai visage au monde », a déclaré Netanyahu à Vach par téléphone. « Faites tout ce que vous pouvez pour sauver des vies, et restez en sécurité ».

Des bâtiments effondrés à Antakya, dans le sud de la Turquie, mercredi 8 février 2023. Près de deux jours après le tremblement de terre de magnitude 7,8 qui a frappé le sud-est de la Turquie et le nord de la Syrie, des équipes de secours peu nombreuses s’efforcent d’extraire davantage de personnes des décombres de milliers de bâtiments. (Crédit : AP Photo/Khalil Hamra)

L’armée a baptisé l’opération d’aide « Rameaux d’olivier ».

Le Commandement du front intérieur de Tsahal est régulièrement envoyé dans le monde entier pour aider lors de catastrophes naturelles, notamment des tremblements de terre, des incendies de forêt, des inondations et des effondrements de bâtiments.

L’hôpital militaire de campagne israélien est également régulièrement envoyé dans les zones sinistrées pour apporter une aide humanitaire.

Des équipes de secours israéliennes et locales s’efforcent de récupérer des survivants dans les décombres de bâtiments effondrés à Kahramanmaras, le 8 février 2023, à la suite d’un tremblement de terre de magnitude 7,8 qui a frappé le sud-est de la Turquie. (Crédit : Judah Ari Gross/Times of Israel)

Plusieurs délégations de secouristes israéliens appartenant à des organisations d’urgence se sont également rendues en Turquie pour aider les autorités locales à traiter les victimes du tremblement de terre.

Le ministère des Affaires étrangères envisageait d’affréter un vol supplémentaire vers la Turquie contenant des articles humanitaires et des médicaments.

Netanyahu avait déclaré lundi qu’Israël prévoit également d’envoyer de l’aide en Syrie, notamment des tentes, des médicaments et des couvertures.

Mais des sources syriennes ont vigoureusement nié avoir demandé de l’aide à Israël, et le porte-parole de Tsahal a déclaré aux journalistes que l’armée n’était pas impliquée dans une aide potentielle à la Syrie.

Israël considère la Syrie comme un État hostile, et les deux pays n’ont pas de relations diplomatiques. Toutefois, au cours de la guerre civile qui ensanglante le pays voisin, l’armée israélienne a mené une vaste opération humanitaire pour aider les civils syriens.

Les équipes de recherche et de sauvetage de Tsahal tentent de trouver des survivants après un tremblement de terre en Turquie, le 7 février 2023. (Crédit : armée israélienne)

Le bilan du séisme s’élevait à au moins 17 500 morts en Turquie et en Syrie jeudi en début d’après-midi.

Des centaines de personnes seraient encore coincées sous les décombres, et le bilan devrait s’alourdir à mesure que les secouristes fouillent les monticules de débris dans les villes et villages de la région.

Judah Ari Gross a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.