Menaces de partisans du Likud: Shaked change de téléphone, Bennett porte plainte
Rechercher

Menaces de partisans du Likud: Shaked change de téléphone, Bennett porte plainte

La députée Yamina a reçu des centaines de menaces de la part de membres du Likud et d'autres partis de droite ; Bennett a vu un "avis de décès" publié sur Facebook

La députée Yamina Ayelet Shaked à la résidence du président à Jérusalem, le 5 avril 2021, après avoir rencontré le président Reuven Rivlin pour des consultations sur le législateur qui devrait former le prochain gouvernement. (Yonatan Sindel/Flash90)
La députée Yamina Ayelet Shaked à la résidence du président à Jérusalem, le 5 avril 2021, après avoir rencontré le président Reuven Rivlin pour des consultations sur le législateur qui devrait former le prochain gouvernement. (Yonatan Sindel/Flash90)

La députée Yamina Ayelet Shaked a été contrainte d’acheter un nouveau téléphone portable après avoir été bombardée de messages pour le moins désagréables envoyés par des activistes du parti Likud du Premier ministre Netanyahu et d’autres factions de droite, a rapporté la Douzième chaîne de télévision.

Parmi les messages, des centaines appelaient la n°2 de Yamina à ne pas rejoindre le futur « gouvernement de changement » des partis anti-Netanyahu, selon la chaîne de télévision.

« Brûlez en enfer », disait l’un de ces messages, selon une capture d’écran publiée par la chaîne.

Des militants de droite ont manifesté la nuit dernière devant les maisons de Shaked et d’autres législateurs de Yamina.

Le chef de Yamina Naftali Bennett a, lui, déposé plainte auprès de la garde de la Knesset après que son « avis de décès » a été publié sur Facebook par un partisan de Netanyahu, selon le site d’information Ynet.

Une capture d’écran montre le compte à l’origine du message, Gadi Hadday, qui a également écrit un message d’accompagnement dans lequel il souhaitait voir Bennett « mourir » parce qu’il est selon lui un « traître ».

Bennett a rencontré le chef de Raam Mansour Abbas pour des entretiens sur la formation d’un gouvernement.

Yamina a décrit la réunion comme « bonne » et dit que les deux ont discuté de « diverses possibilités ».

« Il a été convenu que les équipes de négociation resteront en contact et se rencontreront à l’avenir », a déclaré le parti dans un communiqué.

Le chef de Yesh Atid, Yair Lapid, et le celui de Yamina tentent d’accélérer les négociations de coalition afin de faire prêter serment à un nouveau gouvernement dès ce mardi, ont déclaré des sources du « bloc du changement » au Times of Israel dimanche.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...