Ayoub Kara : Israël doit absorber des milliers de réfugiés
Rechercher

Ayoub Kara : Israël doit absorber des milliers de réfugiés

Le sort des réfugiés syriens fait débat entre politiciens israéliens, les partisans d’un accueil évoquent l’Holocauste

Réfugiés syriens  le long d'une ligne de chemin de fer, essayant de passer de la Serbie en Hongrie, près de Horgos, le 1er septembre 2015 . (Crédit : Aris Messinis/AFP)
Réfugiés syriens le long d'une ligne de chemin de fer, essayant de passer de la Serbie en Hongrie, près de Horgos, le 1er septembre 2015 . (Crédit : Aris Messinis/AFP)

Le vice-ministre des Affaires régionales Ayoub Kara a appelé dimanche Israël à accueillir en milliers des réfugiés fuyant la violence en Syrie, soulignant que l’Etat juif a le devoir moral de le faire en raison de l’Holocauste.

« Israël doit absorber des dizaines de milliers de réfugiés en provenance des minorités syriennes, notamment les druzes, » a dit Kara, un membre druze du parti Likud, du Premier ministre Benjamin Netanyahu, à la radio militaire.

« Un peuple qui a connu ce qu’il a connu il y a 70 ans ne peut l’ignorer et dire ‘je ne fais pas partie du jeu’ – c’est impossible. »

Kara a fait ces commentaires au milieu d’un débat qui prend de plus en plus de place au sein de la scène politique israélienne sur la façon dont comment Israël, fort de sa mémoire nationale de réfugiés juifs s’efforçant d’échapper au régime nazi, doit réagir devant la crise régionale des migrants, et notamment la guerre en Syrie.

Le député Likud et vice-ministre des Affaires régionales Ayoub Kara. (Nati Shohat/Flash90)
Le député Likud et vice-ministre des Affaires régionales Ayoub Kara. (Nati Shohat/Flash90)

Samedi, leader de l’opposition, Isaac Herzog, a déclaré qu’Israël avait le devoir d’accueillir des réfugiés en provenance de Syrie, une suggestion qui a été fustigée par le ministre des Transports Yisrael Katz.

« Quel manque de sagesse politique et de responsabilité nationale », a rétorqué Katz dans un post sur sa page Facebook, évoquant une offre très médiatisée du Premier ministre finlandais Juha Sipila de loger les réfugiés dans sa résidence secondaire.

« Au moins, il [Herzog] devrait suggérer, comme l’a fait le Premier ministre finlandais, de les accueillir chez lui », a écrit Katz.

Le ministre du Tourisme, Yariv Levin du Likud, s’est aussi prononcé contre tout accueil israélien de personnes en provenance de Syrie, un pays ennemi.

« Je suggère que nous mettions fin à cette coutume d’essayer de plaire à tout le monde tout le temps », a-t-il déclaré à la radio militaire. « Nous ne devons pas absorber des gens d’un Etat ennemi qui pourraient agir contre nous de l’intérieur d’Israël. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...