Belgique : une famille de Justes des Nations honorée à titre posthume
Rechercher

Belgique : une famille de Justes des Nations honorée à titre posthume

L'ambassadrice d'Israël en Belgique s'est rendue à Soignies pour décorer les sauveurs de Léona Slymovic

Moment d'émotion entre la fille des Host, le couple de Justes, et une descendante des Slymovic à la mairie de Soignies (Crédit: capture d'écran DHnet)
Moment d'émotion entre la fille des Host, le couple de Justes, et une descendante des Slymovic à la mairie de Soignies (Crédit: capture d'écran DHnet)

Pour cette cérémonie très particulière, le conseil municipal de la ville de Soignies, une ville wallonne proche de Mons, avait sorti le grand jeu. Simona Frankel, l’ambassadrice d’Israël en Belgique était attendue pour rendre hommage à un couple héroïque, Robert et Mariette Host, malheureusement à titre posthume.

C’est donc leur fille « et une partie de sa descendance » qui les ont représenté, précise le journal belge en ligne DHnet ce 28 mars, alors qu’a lieu à « quelques centaines de kilomètres d’ici, une marche blanche contre l’antisémitisme suite au crime ignoble de Mireille Knoll à Paris, » précise le bourgmestre.

« En 1940, monsieur et madame Host, des habitants de Bray, avaient caché Léona Slymovic, la fille d’une famille de quatre enfants venue se réfugier dans la région de Soignies, explique le journal belge.

« La petite fille y fut logée, nourrie, inscrite à l’école du village et surtout choyée et protégée jusqu’à la libération en 1944. Après la guerre, Léona retrouva sa famille et s’en alla vivre aux Etats-Unis. Elle resta cependant en contact régulier avec ses sauveurs jusqu’à sa mort, en 2000 ».

« Si la famille de Mme Host n’avait pas aidé ma maman, nous ne serions pas ici aujourd’hui », déclare Kelly Kuper Millstone, la fille de Léona Slymovic venue pour l’occasion de Cleveland aux Etats-Unis où elle réside. « En la sauvant, ils ont aussi sauvé 61 de ses descendants ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...