Bennett affirme que la CPI « encourage la terreur » et favorise l’antisémitisme
Rechercher

Bennett affirme que la CPI « encourage la terreur » et favorise l’antisémitisme

Le ministre de la Défense a fustigé la Cour pénale internationale basée à La Haye qui songe à ouvrir une enquête sur de présumés crimes de guerre israéliens

Naftali Bennett de Yamina lors de la conférence de Srugim à Jérusalem, le 2 septembre 2019. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Naftali Bennett de Yamina lors de la conférence de Srugim à Jérusalem, le 2 septembre 2019. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le ministre de la Défense, Naftali Bennett, a fustigé la Cour pénale internationale (CPI) basée à La Haye qui songe ouvrir une enquête sur de présumés crimes de guerre israéliens. Il a ainsi qualifié l’institution de
« terreau fertile pour l’antisémitisme moderne ».

S’exprimant lors d’une cérémonie de fin de programme de pilotage militaire au sein de l’armée de l’air, Bennett a déclaré : « Lorsque vous décollez pour une mission visant à frapper de façon chirurgicale nos ennemis, vous faites face à une immense pression. Un nouvel aspect a été ajouté ces derniers jours en plus de cette pression – la CPI à La Haye. Cela ne doit pas vous retenir. »

« Vous nous défendez, nous vous défendrons. Aucun soldat ou commandant ne doit être dissuadé de protéger la vie de son peuple et de sa famille en raison du tribunal hypocrite de La Haye. »

« Toute tentative de plaire ou d’apaiser cet organisme ne réussira pas. La Haye est un terreau fertile pour l’antisémitisme moderne. Il encourage la terreur. Maintenant que c’est clair, nous devons le traiter comme tel. Nous lutterons contre le terrorisme comme si La Haye n’existait pas, et nous lutterons contre La Haye comme si le terrorisme n’existait pas. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...