Rechercher

Bennett rencontrera des ministres des EAU et Bahreïn avant son discours à l’ONU

Ces entretiens seront les premiers de Bennett avec des dirigeants du Golfe depuis le début de son mandat ; Lapid aurait rencontré discrètement le roi de Jordanie le mois dernier

Le Premier ministre Naftali Bennett dirige une réunion du cabinet au ministère des Affaires étrangères à Jérusalem, le 12 septembre 2021. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
Le Premier ministre Naftali Bennett dirige une réunion du cabinet au ministère des Affaires étrangères à Jérusalem, le 12 septembre 2021. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Le Premier ministre Naftali Bennett rencontrera ce dimanche des ministres de Bahreïn et des Émirats arabes unis, avant son discours devant l’Assemblée générale des Nations unies.

Les réunions avec les ministre des Affaires étrangères de Bahreïn et des EAU seront les premiers entretiens officiels de Bennett avec des dirigeants du Golfe depuis son entrée en fonction en juin.

Les EAU ont été le premier des quatre États de la région à normaliser leurs relations avec Israël l’année dernière.

Les accords de 2020 avec les EAU, Bahreïn, le Soudan et le Maroc, également connus sous le nom d’Accords d’Abraham, ont rompu avec l’idée arabe de longue date selon laquelle il n’y aurait pas de normalisation avec Israël tant que celui-ci n’aurait pas conclu un accord de paix global avec les Palestiniens.

Le discours de Bennett aura lieu lundi prochain, à 9h, heure locale (16h, heure d’Israël), ce qui signifie qu’il parviendra à prononcer son discours moins de trois heures avant le début de la fête de Shemini Atzeret. Néanmoins, de nombreux Israéliens seront plus concentrés par les préparatifs de la fête que sur le discours du Premier ministre.

Ce voyage sera la deuxième visite officielle de Bennett aux États-Unis en tant que Premier ministre. Le 27 août, Bennett avait rencontré le président américain Joe Biden à la Maison Blanche.

Le porte-parole de Bennett a déclaré que, lors de la prochaine visite, le Premier ministre organisera également une réunion avec les chefs d’organisations juives, ce qu’il n’avait pas pu faire lors de son voyage à Washington.

Le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid (à gauche) s’exprime lors d’une conférence marquant les 100 jours de la formation du gouvernement israélien, à Shefayim, le 22 septembre 2021 ; et le roi de Jordanie Abdallah II (à droite) lors d’une réunion avec le secrétaire d’État américain Antony Blinken, à Amman, en Jordanie, le 26 mai 2021. (Crédit : Gili Yaari/Flash90 ; AP/Alex Brandon, Pool)

Dans le même temps, la Douzième chaîne a rapporté samedi que le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid et le roi de Jordanie Abdallah II se sont rencontrés en secret le mois dernier au palais de la couronne à Amman.

Les deux hommes ont discuté des « tensions à Jérusalem autour du Mont du Temple » et de la nécessité de renforcer les relations entre les deux nations, selon la chaine.

Le ministère des Affaires étrangères a décliné la demande de commentaire de la chaîne.

Le voyage de M. Lapid est le dernier d’une série de contacts de haut niveau entre les deux pays après la prestation de serment du nouveau gouvernement israélien le mois dernier, après des liens bilatéraux tendus ces dernières années sous la présidence de Benjamin Netanyahu.

En juillet, Bennett a rencontré Abdullah en secret au palais de la couronne à Amman, premier entretien entre les dirigeants des deux pays depuis plus de trois ans. Le président Isaac Herzog a également rencontré le roi jordanien le mois dernier, tout comme le ministre de la Défense Benny Gantz en février.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...