Benzi Gopstein et Baruch Marzel ont brûlé un drapeau palestinien à Tel Aviv
Rechercher

Benzi Gopstein et Baruch Marzel ont brûlé un drapeau palestinien à Tel Aviv

Les activistes de droite israéliens ont protesté contre l'emprisonnement de 2 soldats ayant aussi brûlé un drapeau palestinien

Un Palestinien arborant le drapeau palestinien (Crédit : AFP)
Un Palestinien arborant le drapeau palestinien (Crédit : AFP)

Les activistes de droite Michael Ben Ari, le président de Lehava Benzi Gopstein et Baruch Marzel ont brûlé un drapeau palestinien à Tel-Aviv, pour protester contre la décision de Tsahal de punir deux soldats qui ont incendié un drapeau palestinien près de Naplouse.

Deux soldats israéliens ont été emprisonnés mercredi par leurs commandants après avoir confisqué un drapeau palestinien à un véhicule passant un checkpoint militaire et l’avoir brûlé.

Un porte-parole de l’armée a confirmé l’incident, qui a eu lieu mercredi matin au checkpoint Hawara, près de Naplouse, en Cisjordanie, après son annonce dans les médias palestiniens.

Le site d’informations palestinien Maan a cité une source sécuritaire palestinienne qui déclarait qu’un certain nombre de soldats israéliens brûlaient le drapeau dans un spectacle provocateur.

Des centaines de Palestiniens passaient par le checkpoint pendant que le drapeau brûlait, ont rapporté des Palestiniens.

Selon l’article de Maan, des officiels palestiniens ont déposé une plainte officielle auprès des autorités israéliennes, qui ont promis de prendre des mesures contre les soldats qui ont brûlé le drapeau.

« Les officiers commandants sont informés de l’incident, et une enquête sera menée », a déclaré un porte-parole de l’armée israélienne, confirmant que « après enquête préliminaire, il semble que ce soit un incident exceptionnel dans lequel les soldats ont agi contre ce qui était attendu d’eux, et contre les ordres de leurs officiers. »

« Cela sera traité par des mesures disciplinaires », a déclaré l’armée.

Quelques heures plus tard, l’armée a annoncé que le commandant du soldat qui a enflammé le drapeau avait été condamné à 20 jours de prison, tandis que le soldat qui a agi a été confiné sur sa base pour 28 jours.

Le ministre de l’Immigration et de l’Intégration, Zeev Elkin (Likud), a déclaré qu’il espérait que l’armée montrerait la même « détermination » pour punir les Arabes israéliens ou les Palestiniens qui brûlent des drapeaux israéliens que pour les soldats qui ont brûlé un drapeau palestinien.

« À la lumière de l’empressement et de la détermination de l’armée israélienne à punir les soldats qui ont incendié un drapeau palestinien, je souhaite que la même détermination soit également [appliquée] à chaque Palestinien ou Arabe israélien qui brûle un drapeau israélien », a-t-il écrit sur Twitter.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...