Berlin : Des néo-nazis incendient un bar dont le propriétaire est Juif
Rechercher

Berlin : Des néo-nazis incendient un bar dont le propriétaire est Juif

Des étoiles de David ont été peintes à la bombe et la caisse a été volée ; le propriétaire, d'origine israélienne, a rapporté avoir été la cible de menaces

Le bar Morgen Wird Besser, à Berlin, suite à sa fermeture. (Crédit : Twitter)
Le bar Morgen Wird Besser, à Berlin, suite à sa fermeture. (Crédit : Twitter)

Un bar du quartier de Lichtenberg, à Berlin, a été ciblé par un incendie criminel vendredi dernier, a rapporté la presse locale et israélienne. Personne n’a été blessé.

Des étoiles de David ont été peintes à la bombe et la caisse a été volée.

L’établissement, Morgen Wird Besser (Demain sera mieux), est tenu par un homme juif d’origine israélienne. Ce dernier a déclaré qu’il était victime de harcèlement et de menaces depuis plusieurs années par des néo-nazis. Une manifestation a été organisée en solidarité avec le propriétaire.

La presse allemande a rapporté que la police avait ouvert une enquête, qui devra notamment déterminer s’il y avait un motif antisémite derrière l’incendie.

Le bar est situé à proximité du quartier de Marzan, considéré comme un bastion de l’extrême droite.

Selon le journal allemand Tagesspiegel, il s’agit de la quatrième attaque contre l’endroit ces dernières années. Début 2019, le bar avait été cambriolé, des bouteilles avaient été brisées et la caisse enregistreuse avait été volée.

« Nous sommes choqués par cet acte ! », a réagi la direction du bar sur Facebook. « Mais on vous promet qu’on ne lâche pas ! Nous sommes forts et avec vous nous sommes encore plus forts ! Nous vous remercions du fond du cœur pour votre solidarité et votre engagement ! »

« L’incendie de magasins juifs en Allemagne évoque dans le cœur de tous les Juifs des sentiments terribles de notre mémoire passée qui a eu lieu sur le sol allemand il y a environ 87 ans », a déclaré le rabbin Akiva Weingarten, qui dirige les communautés juives de Dresde et de Bâle. « Nous nous attendons à ce que les slogans comme ‘plus jamais’ ne soient pas vides de sens. »

75 ans après la Shoah, l’antisémitisme reste toujours très présent en Allemagne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...