Israël en guerre - Jour 252

Rechercher

Berlin remet des photos du ghetto de Varsovie au musée des juifs polonais

Le musée Polin de l'histoire des Juifs de Pologne, fondé en 2005 à Varsovie, abritera désormais les 23 petites photos en noir et blanc, prises par l'infirmière allemande Helmy Spethmann

Le président allemand Frank-Walter Steinmeier lors d'une cérémonie de remise de photographies du ghetto de Varsovie au musée de l'histoire des Juifs polonais de Varsovie, au palais présidentiel de Bellevue, à Berlin, le 17 janvier 2024. (Crédit : JOHN MACDOUGALL / AFP)
Le président allemand Frank-Walter Steinmeier lors d'une cérémonie de remise de photographies du ghetto de Varsovie au musée de l'histoire des Juifs polonais de Varsovie, au palais présidentiel de Bellevue, à Berlin, le 17 janvier 2024. (Crédit : JOHN MACDOUGALL / AFP)

Sur des brouettes, des cadavres nus, décharnés, d’autres enveloppés dans des linges : le président allemand a remis mercredi 23 photos du ghetto de Varsovie au musée de l’histoire des juifs polonais.

Ces gros plans de l’horreur ont été pris en 1941 et 1942 par l’infirmière allemande Helmy Spethmann, alors âgée de 50 ans, qui exerçait à l’hôpital militaire de la Wehrmacht à Varsovie.

« Elle a fait des photos de la ville et de ses collègues. Ses pas l’ont conduite avec son appareil photo dans le ghetto : elle a dû s’y rendre plusieurs fois », a déclaré le président allemand, Frank-Walter Steinmeier, dans un discours prononcé lors de la remise de ces documents.

« Pourquoi a-t-elle fait cela, que pensait-elle, voulait-elle consciemment témoigner de l’horreur ? Nous ne le savons pas. Elle ne s’est confié à personne et a vécu recluse jusqu’à sa mort », a-t-il ajouté.

Des années plus tard, la nièce de Helmy Spethmann, Ingelene Rodewald, a découvert ces 23 photos cachées dans un album légué par sa tante, juste avant sa mort en 1979.

« Les occupants allemands ont enfermé la population juive de Varsovie, 400 000 personnes, dans le quartier de Muranow – ancien quartier juif de la ville, ndlr – et les ont systématiquement affamés, torturés, maltraités pour déporter la plupart d’entre eux dans des camps de concentration et d’extermination », a rappelé M. Steinmeier.

Le président allemand Frank-Walter Steinmeier lors d’une cérémonie de remise de photographies du ghetto de Varsovie au musée de l’histoire des Juifs polonais de Varsovie, au palais présidentiel de Bellevue, à Berlin, le 17 janvier 2024. (Crédit : JOHN MACDOUGALL / AFP)

Le musée Polin de l’histoire des Juifs de Pologne, fondé en 2005 à Varsovie, abritera désormais les 23 petites photos en noir et blanc, prises par Helmy Spethmann.

« Les crimes épouvantables que les Allemands ont commis, pas seulement à Varsovie, me remplissent d’une honte profonde », a dit le président allemand.

En avril 2023, Frank-Walter Steinmeier et ses homologues israélien Isaac Herzog et polonais Andrzej Duda avaient commémoré le 80 anniversaire du soulèvement du ghetto de Varsovie.

Ils s’étaient rendus devant le monument aux Héros du ghetto, en face du musée Polin, situés sur le site de nombreux affrontements durant le soulèvement.

Avant la Seconde Guerre mondiale, Varsovie était la plus grande ville juive d’Europe.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.