Israël en guerre - Jour 259

Rechercher

Beverly Hills appelle au boycott d’Airbnb après son retrait des implantations

Le conseil municipal californien a fustigé les "actions antisémites méprisables" de la société et appelé les "personnes civilisées" à faire appel à d'autres services

L'enseigne d'Airbnb à la conférence Wired de San Francisco, le 12 octobre 2018 (Crédit : Phillip Faraone/Getty Images for WIRED25 via JTA)
L'enseigne d'Airbnb à la conférence Wired de San Francisco, le 12 octobre 2018 (Crédit : Phillip Faraone/Getty Images for WIRED25 via JTA)

Le conseil municipal de Beverly Hills en Californie a adopté, à l’unanimité, une résolution condamnant la décision prise par Airbnb de supprimer de sa liste toutes les annonces de location dans les implantations israéliennes en Cisjordanie, et a encouragé le boycott du site.

La résolution a été adoptée la semaine dernière et indique que la décision prise par la plate-forme Airbnb est un signe de « haine, de préjugés, d’ignorance et d’hypocrisie ».

Elle indique également que les mesures sont « contraires aux valeurs qui nous sont chères, à Beverly Hills », ajoutant que les « préjugés et la discrimination religieuse n’ont pas lieu d’être dans nos communautés, dans notre pays, dans le monde ».

La résolution indique que la ville de Beverly Hills s’oppose à la « décision discriminatoire » d’Airbnb qui a « supprimé de ses annonces les implantations juives en Cisjordanie » et a appelé Airbnb à « corriger cet acte irrespectueux envers la terre d’Israël et à restaurer ses services immédiatement ».

La résolution se termine par un appel « à toutes les personnes civilisées sur le globe à boycotter Airbnb jusqu’à ce qu’ils renoncent à ces actions méprisables et antisémites »

Le 19 novembre, Airbnb a indiqué dans un communiqué de presse avoir réexaminé sa politique, en renonçant à publier des offres dans les implantations juive de Cisjordanie.

Une maison dans le nord de la Cisjordanie qui ne sera plus disponible à la location sur Airbnb. (Tourisme Samarie)

« Nous jugeons déplorables les actions d’Airbnb », a déclaré le maire Julian Gold dans un communiqué. « Au nom de nos riverains, cette résolution unanime reflète l’engagement indéfectible du conseil municipal envers Israël et envers la dénonciation de la haine, où qu’elle sévisse. »

« Airbnb n’est pas le bienvenu à Beverly Hills tant que ses politiques seront basées sur des normes anti-juives biaisées », a ajouté l’adjoint au maire John Mirisch dans le communiqué diffusé par la ville. « La haine des Juifs est un fléau. Nous pouvons tenter de vacciner les autres contre cette maladie, mais nous devons aussi nous protéger de ses effets. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.