Big Ben et le palais de Buckingham : les remèdes pour les enfants malades
Rechercher

Big Ben et le palais de Buckingham : les remèdes pour les enfants malades

Le camp d'été annuel de Zichron Menachem pour les enfants atteints d'un cancer les amène à Londres pour quelques jours

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

De jeunes malades profitant de Londres en juillet 2016, un camp d'été organisé par Zichron Menachem, qui aide les enfants atteints du cancer et leurs familles (Crédit : Autorisation Zichron Menachem)
De jeunes malades profitant de Londres en juillet 2016, un camp d'été organisé par Zichron Menachem, qui aide les enfants atteints du cancer et leurs familles (Crédit : Autorisation Zichron Menachem)

Pendant une semaine, 150 enfants israéliens atteints de cancer ne penseront qu’à la reine Elizabeth, aux spectacles de Londres et aux excursions dans les parcs d’attractions plutôt qu’aux salles de soins.

Les enfants, âgés de six ans à la fin de l’adolescence, et de milieux religieux différents, qu’ils soient juifs, musulmans, chrétiens ou laïcs, passent une semaine de leurs vacances d’été à Londres.

Le voyage a été organisé par Zichron Menachem, fondé par Chaim et Miri Ehrental il y a 25 ans après que leur aîné, Menachem, soit mort d’une leucémie à 15 ans.

L’organisation a aidé 3 500 familles au fil des ans, en organisant des camps d’une journée, gratuits, pour les enfants malades et leurs frères et sœurs et en fondant un centre qui propose des activités, des conseils et des services liés à toute personne souffrant d’un cancer, indépendamment de leur origine ethnique ou leurs croyances religieuses.

Une photo prise lors du camp de Londres de 2016 organisé par Zichron Menachem (Crédit :  Zichron Menachem)
Une photo prise lors du camp de Londres de 2016 organisé par Zichron Menachem (Crédit : Zichron Menachem)

En plus du personnel composé de 100 personnes, 2,5 tonnes de matériel médical ont été acheminées, pour que les participants puissent profiter pleinement de ce voyage.

Il y avait aussi un hôpital mobile et un laboratoire pour gérer les traitements médicaux quotidiens nécessaires aux participants au camp.

Les frères et sœurs des participants ont assisté à un camp d’une journée organisée par Zichron Menachem en Israël pendant le voyage de Londres, qui a permis d’accorder un répit aux parents aussi.

« Nos campeurs nous disent encore et encore à quel point leur voyage à Londres a eu un impact significatif sur leur rétablissement », a déclaré Eli Seliger, le directeur de Zichron Menachem.

« Au dernier camp, nous avons organisé, une de nos filles a passé la journée dans un parc d’attractions alors qu’elle était sous intraveineuse et cela n’est pas rare de voir nos enfants danser en fauteuil roulant à nos fêtes nocturnes », a-t-il ajouté.

« Les camps Zichron Menachem sont organisés à la fois au Royaume-Uni et en Israël et permettent aux enfants de se laisser aller et d’oublier leurs problèmes, même pendant le traitement ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...