Bilan de la journée de la Fête de l’Indépendance
Rechercher

Bilan de la journée de la Fête de l’Indépendance

Des feux se sont déclarés ; Tout le pays était rempli des traditionnels barbecues ; Trafic chargé signalé sur les routes principales

Des Israéliens font des barbecues au cours des célébrations du Jour de l'Indépendance d'Israël, à Jérusalem, le 12 mai 2016 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Des Israéliens font des barbecues au cours des célébrations du Jour de l'Indépendance d'Israël, à Jérusalem, le 12 mai 2016 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Une foule d’Israéliens se pressait dans les parcs nationaux, les plages et les bases de Tsahal ouvertes au public dans tout le pays pour célébrer la 68e Journée de l’indépendance d’Israël.

Les festivités de la journée ont été marquées par les barbecues traditionnels, les survols de l’aviation israélienne, les fêtes et autres formes de célébrations.

Les Israéliens ont pu admirer les survols des forces aériennes israéliennes, commençant juste avant 11 heures, alors que les avions de combat ont survolé la plupart des grandes villes, y compris Tel Aviv, Jérusalem, Beer Sheva, Tibériade, Haïfa et Netanya.

Des embouteillages ont été signalés sur les autoroutes et routes principales dans tout le pays et l’entrée dans certaines bases de Tsahal a été impossible avant midi en raison du nombre de personnes déjà sur place.

Les autorités estiment le nombre de ceux ayant célébré à l’extérieur dans les parcs nationaux à 150 000, avec des milliers de personnes sur les plages et dans les bases de Tsahal, et quelque 35 000 à la mer de Galilée. Ses plages sont prises d’assaut et peinaient à peine accueillir tout le monde depuis mercredi soir, alors que des milliers de personnes ont passé la nuit là-bas en prévision des célébrations.

Pourtant, qui dit barbecues, dit feu, et les viandes grillées combinées avec la chaleur élevée et des conditions sèches créent des conditions ‘idéales’ pour les feux de brousse, dont plusieurs se sont déclenchés dans les forêts de tout le pays.

Huit équipes de pompiers, y compris un avion, ont combattu un incendie dans la forêt de Ramot à l’entrée à Jérusalem.

Un autre feu de broussailles a éclaté près de l’implantation de Kochav Hashahar, au nord de la Cisjordanie, où les pompiers tentaient d’empêcher les flammes d’atteindre les maisons de la colonie.

Aucun blessé n’a été signalé dans les deux incendies. Les autorités ont déclaré qu’il faudrait déterminer si l’incendie de Ramot a été causé par des erreurs de barbecue une fois l’incendie éteint.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...