Blair : le processus de rapprochement d’Israël des états arabes “se porte bien”
Rechercher

Blair : le processus de rapprochement d’Israël des états arabes “se porte bien”

L'ancien Premier ministre britannique pense que l'approche régionale du conflit israélo-palestinien permettra de parvenir à la paix

Tony Blair (Crédit : Kobi Gideon/Flash90)
Tony Blair (Crédit : Kobi Gideon/Flash90)

L’ancien Premier ministre britannique Tony Blair a déclaré dimanche que « nous n’allons pas conclure un accord [israélo-palestinien] avec l’ancienne méthode », et a appelé à une nouvelle approche qui soit régionale.

Il a déclaré que son objectif était d’obtenir une reconnaissance arabe ouverte de l’Etat d’Israël et de leurs relations avec lui, tout en soulignant que cela nécessitait un accord de paix avec les Palestiniens.

« La clef pour transformer le Moyen Orient, et par conséquent pour un monde plus pacifique », est les relations entre Israël et le monde arabe, a-t-il déclaré.

Blair a déclaré que bien qu’il existe une coopération sécuritaire, il recherchait une coopération plus large, aux niveaux économiques et des sociétés civiles. « Cela se produit, mais cela doit se produire plus souvent », a-t-il déclaré.

Il a cependant ajouté que ces relations ne se développeraient que si le sujet palestinien était résolu, ou « du moins sur la voie de la résolution ».

« Parfois, du chaos sort une opportunité », a-t-il déclaré, ajoutant que « les états arabes ont un intérêt commun avec Israël dans la lutte contre l’extrémisme. »

Blair a déclaré que le processus de rapprochement entre Israël et le monde arabe « se porte bien, en fait ».

« Jusqu’à présent, l’on pensait que si vous faisiez un accord de paix, alors les circonstances changeraient. Je pense que cela [sera] dans l’autre sens », a-t-il déclaré.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...