Rechercher

Blinken appelle Abbas et réaffirme le soutien américain à la solution à deux Etats

La conversation s'est tenue au moment où Netanyahu, qui a cessé d'affirmer son adhésion à une solution impliquant la création d'un Etat palestinien, s'apprête à revenir au pouvoir

Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, à droite, et le secrétaire d'État américain Antony Blinken font une déclaration conjointe à l'issue de leur rencontre à Ramallah, en Cisjordanie, le 27 mars 2022. (Crédit: AP Photo/ Nasser Nasser)
Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, à droite, et le secrétaire d'État américain Antony Blinken font une déclaration conjointe à l'issue de leur rencontre à Ramallah, en Cisjordanie, le 27 mars 2022. (Crédit: AP Photo/ Nasser Nasser)

Le chef de la diplomatie américaine Anthony Blinken a redit vendredi, lors d’un appel avec le président de l’Autorité palestinienne (AP) Mahmoud Abbas, l’appui des Etats-Unis à la solution à deux Etats, selon un communiqué samedi du département d’Etat.

La conversation entre les deux hommes s’est tenue au moment où Israël s’apprête à former le gouvernement le plus à droite de son histoire sous la direction de Benjamin Netanyahu, après les élections de mardi.

L’ex-Premier ministre Netanyahu a depuis longtemps cessé d’affirmer son adhésion à la solution dite « à deux Etats », impliquant la création d’un Etat palestinien.

Lors de son appel à Mahmoud Abbas, Antony Blinken a « une nouvelle fois réaffirmé l’engagement (des Etats-Unis) à une solution à deux Etats », indique le communiqué.

Les deux hommes ont aussi évoqué « les efforts communs visant à améliorer la qualité de vie du peuple palestinien, sa sécurité et sa liberté ».

L’armée israélienne mène actuellement une offensive anti-terroriste en Cisjordanie à la suite d’une série d’attaques terroristes palestiniennes au début de l’année, avec des raids quasi-quotidiens ainsi que d’une augmentation des affrontements et des attaques contre les forces israéliennes.

Selon le département d’Etat, M. Blinken a souligné lors de l’appel « sa profonde préoccupation quant à la situation en Cisjordanie, notamment l’aggravation des tensions, la violence et les pertes de vies humaines tant palestiniennes qu’israéliennes, et a insisté sur la nécessité pour toutes les parties d’œuvrer de toute urgence à la désescalade ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...