Brésil : la plus grande école juive collecte 1,1 million de dollars en 2 jours
Rechercher

Brésil : la plus grande école juive collecte 1,1 million de dollars en 2 jours

Liessin a dépassé de 65 % son objectif fixé pour cette campagne-éclair qui financera des bourses d'études

Les élèves de l'école Liessin de Rio de Janeiro, au Brésil, durant une campagne de collecte de fonds au mois d'octobre 2018 (Autorisation :  Liessin via JTA)
Les élèves de l'école Liessin de Rio de Janeiro, au Brésil, durant une campagne de collecte de fonds au mois d'octobre 2018 (Autorisation : Liessin via JTA)

RIO DE JANEIRO, Brésil (JTA) – La plus importante école juive du Brésil a collecté la somme de 1,1 million de dollars lors d’une campagne-éclair de 34 heures dont le but était de financer des bourses d’études.

Liessin a dépassé l’objectif qu’il s’était fixé de 65 %, grâce des contributions versées par 1 087 donneurs mardi et mercredi. Une part importante des 1 300 élèves de l’école voient ainsi leurs frais mensuels de 1 000 dollars partiellement ou complètement financés par ces bourses.

« Nous remercions tous ceux qui, au sein de Liessin, mais également à l’extérieur, ont rassemblé leurs moyens et ont fait un don », a déclaré le président de Liessin, Ronaldo Redenschi, sur les réseaux sociaux après avoir annoncé les résultats de la campagne. « Tous ceux qui ont participé ont ainsi appris que les Juifs sont responsables les uns des autres ».

Fondée en 1945, l’école offre des cours du jardin d’enfants au lycée, sur trois campus. Son siège se trouve à Botafogo, un quartier de classe moyenne à Rio, qui héberge plusieurs centres culturels juifs, des mouvements de jeunesse et des synagogues, notamment la plus grande de la ville.

« Nous avons besoin d’écoles juives renforcées pour combattre l’antisémitisme et éduquer de plus en plus d’enfants et d’adolescents », a commenté Ary Bergher, président de la fédération juive de Rio et ancien élève de Liessin lui-même.

Pendant la campagne, chaque montant donné via une carte de crédit ou un dépôt bancaire a été multiplié par quatre grâce à l’aide de sponsors. L’initiative a été soutenue par une centaine de bénévoles et elle a été dynamisée à l’aide de vidéos réalisées par les élèves, les anciens élèves et les enseignants, ainsi que par des célébrités juives et non-juives sur WhatsApp et Facebook.

Une vue d’une salle de cours à Liessin, le plus important externat juif du Brésil (Autorisation : Liessin/via JTA)

Les soutiens des autres pays ont pu faire des dons en dollars et même en shekels. Selon les règles adoptées, si la cible initiale de 665 000 dollars n’avait pas pu être atteinte, alors les dons auraient été retournés aux contributeurs.

« La Tzedakah est un élément très important de la culture juive, c’est l’une des plus importantes mitzvot », a dit Andre Wajsman de Charidy, spécialiste des plateformes de don au Brésil, à JTA. « Même si le Brésil n’a pas la culture du don, les gens en ont appris l’importance ».

Si la majorité des Juifs du Brésil appartiennent à la classe moyenne aisée, la crise économique qui ravage le pays depuis longtemps a écrasé les budgets des familles. Les externats juifs coûtent parfois deux fois plus cher que les écoles privées non-juives. Les bourses qui couvrent les frais de scolarité sont donc de plus en plus recherchées.

Au mois de mai, l’école orthodoxe de Rio, TTH-Barilan, a soulevé à elle seule près de 750 000 dollars lors d’une campagne similaire, soit 40 % de plus que l’objectif initial. L’année dernière, les 15 écoles communautaires de Sao Paulo avaient réuni 3,6 millions de dollars en deux jours avec le même objectif.

« Le fonds est bien plus qu’un soutien financier », avait déclaré à ce moment-là Esther Safra Dayan, présidente de l’école Beit Yaacov. « Il offre une aide émotionnelle et une préparation technique de manière à ce que les familles et les élèves puissent finalement sortir d’une situation de vulnérabilité ».

L’octroi de bourses d’études se base sur une analyse socio-économique des familles et comprend un suivi pédagogique des enfants aidés, ainsi qu’un soutien aux parents et aux tuteurs grâce à des programmes qui visent enseigner le Judaïsme. Les identités de l’enfant et des familles restent anonymes.

Le Brésil accueille une communauté juive de 120 000 personnes, dont la moitié habite à Sao Paulo. En 2017, un nombre record de 700 Juifs brésiliens a émigré en Israël, selon l’Agence juive. La majorité d’entre eux est en quête d’une meilleure qualité de vie et désireuse de fuir les violences urbaines et la paupérisation.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...