B’Tselem demande aux soldats de refuser de tirer sur les manifestants à Gaza
Rechercher

B’Tselem demande aux soldats de refuser de tirer sur les manifestants à Gaza

Le groupe de gauche a déclaré dans un communiqué que "tirer sur des manifestants non-armés est illégal"

Les soldats israéliens se préparent à des manifestations massives de la part des Palestiniens à Gaza et à la possibilité que des manifestants tentent de franchir la barrière de sécurité le 30 mars 2018. (Forces de défense israéliennes)
Les soldats israéliens se préparent à des manifestations massives de la part des Palestiniens à Gaza et à la possibilité que des manifestants tentent de franchir la barrière de sécurité le 30 mars 2018. (Forces de défense israéliennes)

Le groupe de défense des droits de l’Homme israélien B’Tselem a lancé mercredi une campagne recommandant vivement aux soldats de l’armée israélienne de refuser d’ouvrir le feu sur les manifestants palestiniens.

Dans un communiqué, le groupe de gauche a indiqué que « tirer sur des manifestants non-armés est illégal et un commandement de le faire est un commandement manifestement illégal ».

B’Tselem a indiqué effectuer cette « démarche inhabituelle » d’en appeler directement à la responsabilité des soldats au vu des affrontements meurtriers survenus à la frontière avec Gaza la semaine dernière.

A LIRE : Ce que nous savons ou ignorons au sujet des manifestations de vendredi à Gaza

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...