Bulgarie : fin de l’instruction sur un attentat anti-israélien en 2012
Rechercher

Bulgarie : fin de l’instruction sur un attentat anti-israélien en 2012

Le 18 juillet 2012, cinq touristes israéliens ont été tués et 35 personnes blessées à l'aéroport de Bourgas par des terroristes du Hezbollah

Les secours de Zaka, à la recherche de restes humains dans le bus  qui avait explosé à l'aéroport de Bourgas en Bulgarie (Crédit : Dano Monkotovic/Flash 90)
Les secours de Zaka, à la recherche de restes humains dans le bus qui avait explosé à l'aéroport de Bourgas en Bulgarie (Crédit : Dano Monkotovic/Flash 90)

La justice bulgare a indiqué vendredi avoir bouclé l’instruction de l’attentat contre des touristes israéliens le 18 juillet 2012 à Bourgas (est), qui avait fait six morts, ouvrant ainsi la voie à un prochain procès en l’absence des accusés, en fuite.

« L’acte d’accusation a été présenté aujourd’hui » à une cour criminelle spécialisée de Sofia, a indiqué à l’AFP Rumyana Arnaudova, porte-parole du procureur général.

Des précisions sur la date du procès devrait être apportées lundi, jour du quatrième anniversaire de cette attaque.

L’attentat sera jugé en l’absence des deux accusés, complices présumés du poseur de bombe : « Tous deux sont sur la liste Interpol des personnes recherchées depuis longtemps maintenant (…) Nous n’avons aucune information sur eux actuellement », a ajouté cette source judiciaire.

Les deux hommes ont été identifiés comme Meliad Ferah, un Australien de 32 ans, également connu sous le nom d’Hussein Hussein, et Hassan el Hajj Hassan, un Canadien de 25 ans, qui seraient liés à la branche armée du Hezbollah, mouvement terroriste chiite libanais lié à l’Iran.

Le porteur de l’explosif, caché dans un sac, est décédé dans l’attentat. Il s’agit selon les enquêteurs de Mohamad Hassan El-Husseini, un Franco-Libanais de 23 ans.

Le 18 juillet 2012, cinq touristes israéliens ont été tués à l’aéroport de Bourgas (ville balnéaire de la côte de la mer Noire en Bulgarie), dans l’explosion d’une bombe placée dans un bus assurant la liaison entre le terminal de l’aéroport et le lieu de vacances des voyageurs. Le chauffeur du bus avait également perdu la vie.

Hassan el Hajj Hassan aurait provoqué à distance l’explosion de la bombe, et Meliad Ferah aurait fabriqué l’engin explosif. L’attentat avait également fait 35 blessés.

Les éléments recueillis par l’enquête ont contribué à la décision de l’Union européenne du 22 juillet 2013 d’inscrire la branche armée du Hezbollah sur sa liste noire des organisations terroristes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...