Cafouillage de Lapid dans son tweet sur l’Indépendance des États-Unis
Rechercher

Cafouillage de Lapid dans son tweet sur l’Indépendance des États-Unis

Le ministre des Affaires étrangères a envoyé un message pour marquer la fête nationale américaine - avec le drapeau d'une nation africaine au lieu de la bannière étoilée

Le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid lors d'une rencontre le secrétaire d'État américain Antony Blinken (hors cadre) à Rome, le 27 juin 2021. (Crédit :  Andrew Harnik/AP)
Le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid lors d'une rencontre le secrétaire d'État américain Antony Blinken (hors cadre) à Rome, le 27 juin 2021. (Crédit : Andrew Harnik/AP)

Le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid a fait un faux pas, dimanche, lorsqu’il a félicité les États-Unis à l’occasion de la Journée de l’Indépendance dans un message publié sur Twitter – y faisant figurer le drapeau du Liberia à la place de la bannière étoilée.

Le drapeau de la nation africaine ressemble à la bannière étoilée, avec onze bandes de couleur rouge et blanche et une étoile blanche placée dans un carré bleu, en haut du drapeau et à gauche.

Dans un message, Lapid a écrit : « 245 ans de prospérité, de liberté et de droits… Félicitations à l’Amérique, notre meilleure amie. Israël n’a pas d’allié plus proche que les États-Unis et les États-Unis n’ont pas de meilleur ami qu’Israël ».

Il a conclu son tweet par deux émoticônes – le drapeau d’Israël et celui du Liberia, a noté la Douzième chaîne.

La publication a été rapidement supprimée et remplacée par une autre reprenant le même message, sans les drapeaux.

Toutefois, les utilisateurs de Twitter à l’œil perçant n’ont pas manqué de remarquer ce faux-pas dans l’intervalle, interpellant le ministre des Affaires étrangères, en poste depuis seulement trois semaines.

La similarité entre les drapeaux américain et libérien n’est pas accidentelle. Le Liberia avait été formé par d’anciens esclaves affranchis des États-Unis et des Caraïbes, avec l’aide des États-Unis et de l’organisation privée American Colonization Society.

Les onze bandes symbolisent les signataires de la Déclaration d’indépendance du Liberia qui avait été signée le 26 juillet 1847. L’étoile blanche, pour sa part, indique que le pays avait été la première république indépendante d’Afrique et le carré bleu représente le continent africain.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...