Canada : nouvelle dégradation sur le Monument national de la Shoah d’Ottawa
Rechercher

Canada : nouvelle dégradation sur le Monument national de la Shoah d’Ottawa

Les graffitis semblent représenter des cœurs et sont accompagnés d’un étrange message

Le Monument national de la Shoah d’Ottawa vandalisé, le 3 juin 2020. (Crédit : Anita Anand / Twitter)
Le Monument national de la Shoah d’Ottawa vandalisé, le 3 juin 2020. (Crédit : Anita Anand / Twitter)

Le Monument national de la Shoah d’Ottawa a été dégradé par des graffitis effectués avec une bombe rouge, a rapporté ce jeudi sur Twitter Anita Anand, ministre des Services publics et de l’Approvisionnement et députée d’Oakville.

Les inscriptions, sur les marches de l’édifice, semblent représenter des cœurs et sont accompagnées d’un étrange message, « #WTWN2019 ».

Sur Internet, le hashtag redirige vers une page Instagram intitulée « whattheworldneeds2019 », qui compte deux publications, moins de 200 abonnés, et dont le site dédié, wtwn2019.com, est désactivé.

En présentation, la page Instagram indique : « Juste un type qui cherche à faire la différence. Ceci est un défi social. #wtwn2019, répandre les ❤️ »

En accompagnement d’une photo, l’auteur écrit : « Notre mission : nous sommes le début d’un mouvement. Nous demandons aux gens de répandre l’amour. Nous sommes actuellement plus connectés que jamais et demandons à chacun à travers le monde de dessiner un cœur. Que ce soit sur un morceau de papier, un livre, un billet d’un dollar ou un bâtiment. Pouvons-nous, en tant que société, réussir à répandre l’amour ? Ecrivez #wtwn2019 et dessinez un cœur et publiez sur les réseaux sociaux. Voyons si nous pouvons répandre l’amour à travers le monde. Sommes-nous capables de recevoir une image de tous les pays du monde ? À quelle vitesse l’amour peut-il se propager ? Dessinez un cœur quelque part afin de montrer que vous pensez encore que nous pouvons répandre l’amour. »

« Soyons clairs, tout vandalisme du Monument national de l’Holocauste est inacceptable », a écrit Anita Anand sur Twitter. « La Commission nationale de la capitale [chargée de l’entretien des bâtiments officiels et des monuments d’Ottawa] a signalé ce vandalisme aux forces de l’ordre, et il sera nettoyé d’ici la fin de la journée. »

En début d’année, dans les heures qui ont suivi la Journée internationale de commémoration de l’Holocauste, le mémorial avait été visé par des jets d’œufs. La police avait ouvert une enquête pour crime de haine et avait pu déterminer que le coupable était un homme âgé d’une vingtaine d’années.

« Le vandalisme antisémite causé au Monument national de l’Holocauste est complètement inacceptable », avait écrit sur Twitter Justin Trudeau, le Premier ministre canadien. « Ce geste haineux […] nous rappelle l’importance de continuer notre lutte. »

Le Monument national de l’Holocauste d’Ottawa, au Canada. (Crédit : P199 / CC BY-SA 4.0)

« Des incidents comme celui-ci sont profondément troublants pour plusieurs communautés, spécifiquement lorsque des groupes précis sont ciblés. C’est totalement inacceptable et ça ne sera pas toléré », avait indiqué Peter Sloly, chef du Service de police d’Ottawa.

Situé devant le Musée canadien de la guerre, l’édifice, intitulé « Un paysage de deuil, de souvenirs et de survie », a été inauguré il y a deux ans.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...