Israël en guerre - Jour 143

Rechercher

Candidat, un ex-membre du Congrès de NY est en Israël et demande l’élimination du Hamas

Un autre Républicain pro-Israël ne changerait rien, assure Tom Suozzi, dont l'adversaire est une ex-parachutiste de Tsahal et mère de 7 enfants

L'ex-membre Démocrate du Congrès Tom Suozzi (à gauche) et le coprésident national de la Majorité Démocrate pour Israël Todd Richman (à droite), à Kfar Aza, le 22 décembre 2023. (Avec l'aimable autorisation de Todd Richman)
L'ex-membre Démocrate du Congrès Tom Suozzi (à gauche) et le coprésident national de la Majorité Démocrate pour Israël Todd Richman (à droite), à Kfar Aza, le 22 décembre 2023. (Avec l'aimable autorisation de Todd Richman)

Jeudi, un peu moins de deux mois avant un scrutin spécial pour élire le successeur de l’ex-membre du Congrès disgracié George Santos au poste de Représentant du 3e district du Congrès de New York, le démocrate Tom Suozzi s’est envolé pour Israël pour témoigner de sa solidarité dans le cadre d’une campagne destinée à faire de lui le candidat qui soutient le plus la guerre de Jérusalem contre le Hamas.

Suozzi espère retrouver son ancien siège, qu’il avait délaissé l’an dernier pour tenter – sans succès – de se faire élire gouverneur, mais, pour cela, il doit l’emporter sur la candidate républicaine Mazi Melesa Pilip, juive orthodoxe d’origine éthiopienne et mère de sept enfants qui a servi comme parachutiste dans l’armée israélienne avant de devenir législatrice du comté de Nassau.

Âgée de 44 ans, elle a joué un rôle de tout premier plan dans la campagne contre le regain d’antisémitisme à New York suite à l’attaque brutale du 7 octobre au cours de laquelle des terroristes dirigés par le Hamas ont tué 1 200 personnes dans le sud d’Israël et la guerre d’Israël contre le Hamas, à Gaza, qui s’en est suivie.

Suozzi parle lui aussi souvent d’antisémitisme et il a été l’un des promoteurs d’un projet de loi, en 2018, permettant de sanctionner les organisations terroristes qui utilisent des civils comme boucliers humains. Le porte-parole de l’AIPAC a d’ailleurs confié au site Internet Politico : « Les deux candidats incarnent le fort soutien bipartisan à la lutte d’Israël contre le Hamas, pour le chasser de Gaza ».

« J’ai voulu témoigner de ma solidarité avec Israël et le peuple juif, partout dans le monde, en ces temps difficiles », a déclaré Suozzi au Times of Israël samedi soir, la dernière nuit de son voyage.

Expliquant qu’il avait « pour habitude d’aller voir les choses de lui-même », l’ex-membre du Congrès a dit avoir parlé avec les parents d’un militaire israélien pris en otage, Omer Neutra, originaire de son district, et s’être rendu à Kfar Aza, communauté frontalière de Gaza, où plus de 60 personnes ont été assassinées le 7 octobre dernier.

« C’était épouvantable », dit-il.

Il a salué l’attitude de l’administration Biden face au conflit et a reconnu que, même si la guerre « risque d’être longue, interminable », « il ne s’agit pas d’une vengeance, il ne s’agit pas de représailles ; nous devons détruire le Hamas. »

Admettant « ne pas imaginer » ce que peuvent vivre les proches des otages, ce père de trois enfants a déclaré que « les images de Kfar Aza ne me quittent pas».

« Il s’agit d’une force terroriste sophistiquée et disciplinée dont l’objectif avoué est de détruire Israël et tuer des Juifs. Ils ont dit qu’ils recommenceraient. Il n’ont aucun remords. Il ne font rien pour s’en expliquer ».

Interrogé sur la pression internationale en faveur d’un cessez-le-feu, Suozzi a déclaré qu’il s’agissait d’un « objectif très louable », mais que la meilleure façon de parvenir à la fin des hostilités serait que le Hamas « libère tous les otages et se rende ».

Interrogé sur ses différences avec Pilip sur Israël – thème de campagne de la plus haute importance dans son district à forte population juive -, Suozzi a fait valoir qu’avoir « un Républicain pro-Israël de plus ne servirait pas à grand-chose ».

La législatrice du comté de Nassau, Mazi Melesa Pilip, arrive pour une conférence de presse le 15 décembre 2023 à Massapequa, dans l’État de New York, suite à l’annonce par les Républicains de New York de sa nomination comme candidate à l’élection spéciale du 13 février 2024 pour le siège vacant de l’ex-Représentant George Santos (Républicain de New York). (Crédit : Adam Gray/Getty Images/AFP)

« Ce dont vous avez besoin, c’est de davantage de démocrates pro-Israël, et si vous voulez que le soutien à Israël demeure bipartisan aux États-Unis d’Amérique – ce qui, à mon sens, est un objectif important sur lequel tout le monde devrait s’accorder – vous avez vraiment besoin de Démocrates pro-Israël forts et francs », a-t-il affirmé.

« Tom et moi sommes amis depuis près de 30 ans. Il m’a demandé de l’emmener en Israël en octobre, dès qu’il s’est déclaré candidat », a déclaré au Times of Israel Todd Richman, co-président de la Majorité Démocratique pour Israël, organisateur du déplacement. « C’est un sioniste convaincu. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.