Israël en guerre - Jour 225

Rechercher

Christie’s annule la 2e vente de bijoux provenant de biens spoliés par les nazis

L'annonce fait suite à une campagne menée par des groupes juifs en réponse aux ventes de bijoux ayant appartenu à l'héritière d'un ancien membre du parti nazi

Rahul Kadakia, responsable international de la joaillerie chez Christie's, au téléphone derrière une vitrine de bijoux, lors d'une avant-première pour la presse des ventes du « Monde de Heidi Horten » à Genève, le 8 mai 2023. (Crédit : Fabrice COFFRINI / AFP)
Rahul Kadakia, responsable international de la joaillerie chez Christie's, au téléphone derrière une vitrine de bijoux, lors d'une avant-première pour la presse des ventes du « Monde de Heidi Horten » à Genève, le 8 mai 2023. (Crédit : Fabrice COFFRINI / AFP)

JTA – Christie’s a annoncé qu’elle ne donnerait pas suite à son projet d’organiser une deuxième vente aux enchères de bijoux provenant d’un domaine qui a été partiellement constitué avec des biens spoliés par les nazis.

L’annonce de jeudi fait suite à une campagne lancée au début de l’année par des groupes juifs contre Christie’s, suite à la vente par la prestigieuse maison de vente, de bijoux ayant appartenu à Heidi Horten, qui a hérité de la fortune de son mari Helmut Horten, un ancien membre du parti nazi. Dans les années 1930, Helmut Horten a racheté des entreprises juives que leurs propriétaires avaient dû céder sous la contrainte de responsables nazis, avant de faire fortune en devenant propriétaire d’un grand magasin.

La vente de mai a totalisé 202 millions de dollars, ce qui en fait la plus grande vente aux enchères de bijoux jamais réalisée. Mais la pression sur Christie’s s’est poursuivie après la vente. Des survivants de la Shoah ont fustigé la maison de vente aux enchères pendant des mois parce que celle-ci aurait dissimulé le passé nazi de l’homme d’affaires et aurait ensuite profité de ses gains illicites.

Jeudi, Christie’s a reconnu avoir été affectée par cette campagne de pression et a décidé d’annuler la vente des 300 pièces restantes de la collection de bijoux de Heidi Horten, qui devaient être vendues aux enchères en novembre.

« La vente de la collection de bijoux de Heidi Horten a été mûrement réfléchie et les réactions qu’elle a suscitées nous ont profondément affectés, nous mais aussi de nombreuses autres personnes, et nous allons continuer à y réfléchir », a déclaré Anthea Peers, présidente de la division EMEA de Christie’s.

Elle a ajouté que les fonds récoltés lors de la vente de mai, qui bénéficieront à une nouvelle fondation créée au nom de Heidi Horten, sont destinés à la recherche médicale, au bien-être des enfants et à l’accès aux arts. Outre ces domaines, la Fondation Heidi Horten finance un musée d’art éponyme à Vienne.

David Schaecter, survivant de la Shoah, qui occupe le poste de président de la Shoah Survivor Foundation USA et qui a critiqué ouvertement Christie’s, a salué l’annonce.

« Nous sommes enchantés d’apprendre que l’indignation mondiale suscitée par la vente chez Christie’s des biens mal acquis de la Fondation Horten – provenant de biens juifs pillés pendant la Seconde Guerre mondiale – a affecté la maison de vente aux enchères et l’a incitée à annuler sa prochaine vente de bijoux provenant de Horten, prévue pour cet automne », a indiqué Schaecter dans un communiqué. « Nous sommes heureux qu’ils aient reconnu la grande douleur que des ventes supplémentaires d’œuvres d’art et de bijoux ayant appartenu à Shoah Horten causeraient aux survivants de la Shoah. »

Dans un premier temps, le tollé provoqué par la vente s’est concentré sur le fait que Christie’s aurait contribué à blanchir la réputation des Horten en omettant de divulguer l’origine d’une grande partie de la richesse de la famille. Ensuite, les groupes de survivants du Shoah et d’autres ont mis l’accent sur le fait que Christie’s tirait profit de la vente.

Les détracteurs de Christie’s ont jugé insuffisant l’engagement pris par la maison de vente de reverser une partie du produit de la vente à l’enseignement et à la recherche sur la Shoah. Des groupes juifs – dont Yad Vashem, le musée israélien de la Shoah, et la Claims Conference, chargée de distribuer aux survivants les réparations accordées par l’Allemagne – ont jusqu’à présent rejeté les dons proposés par Christie’s. On ignore encore si Christie’s accédera aux demandes de reversement de l’intégralité des bénéfices de la vente.

Le groupe de Schaecter s’est récemment consacré à une campagne d’envoi de lettres appelant les institutions culturelles autrichiennes et les agences gouvernementales à éviter toute collaboration avec la collection Heidi Horten, le musée d’art financé par la succession Horten. Cette campagne fait suite à une autre qui a réussi à faire pression sur le musée d’art de Tel Aviv pour qu’il annule un événement sur la restitution d’œuvres d’art organisé par Christie’s.

Dans son communiqué, Schaecter a ajouté que les autres maisons qui envisagent de procéder à des ventes aux enchères similaires devraient prendre l’affaire Horten comme un avertissement.

« Il s’agit d’une victoire importante pour les survivants de la Shoah et la communauté juive mondiale – et d’un signal clair à toutes les maisons de vente aux enchères sur les conséquences de servir de plateforme pour la vente de ce type de marchandises souillées », a conclu Schaecter.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.