Cinq blessés lors d’une attaque au couteau chez un rabbin près de New York
Rechercher

Cinq blessés lors d’une attaque au couteau chez un rabbin près de New York

Un homme a pris d'assaut une cérémonie de Hanoukka à Monsey ; deux victimes sont dans un état grave

Au moins cinq personnes ont été blessées dans une attaque au couteau lors d’une cérémonie organisée pour l’allumage d’une bougie de Hanoukka à Monsey, une banlieue de New York, ont fait savoir les autorités samedi soir.

Un homme aurait utilisé une machette pour agresser des personnes qui étaient rassemblées dans une résidence de cette ville située au nord de l’État de New-York, foyer d’une importante communauté juive.

Deux des victimes se trouvent dans un état grave.

Aucun mobile n’a encore été déterminé, mais l’incident est largement considéré par les responsables comme une attaque antisémite – la dernière en date d’une série d’agressions qui ont visé des Juifs dans et autour de la ville de New York.

Des vidéos publiées sur les réseaux sociaux montrent des ambulances et du personnel de sécurité se précipitant sur les lieux, qui a été identifié comme étant l’habitation du rabbin C.L. Rottenberg, adjacente à la synagogue Netzah Yisrael.

Dans une série de tweets, le Conseil juif orthodoxe des affaires publiques (OJPAC) de l’Hudson Valley a expliqué que cinq Juifs orthodoxes hassidiques avaient été transportés vers l’hôpital, samedi. Deux sont grièvement blessés.

Selon le conseil, l’assaillant était un Afro-américain dont le visage était partiellement masqué par un foulard. Il a précisé que l’attaque avait eu lieu aux environs de 21 heures 50 (heure locale).

Yossi Gestetner, cofondateur de l’OJPAC pour la Hudson Valley, a déclaré au New York Times que l’une des victimes était l’un des fils du rabbin.

« Il y avait plusieurs dizaines de personnes dans la maison », a-t-il indiqué. « C’était une célébration de Hanoukka ».

Le bureau du contre-terrorisme de la police de New-York a indiqué « contrôler étroitement les informations portant sur de multiples individus qui auraient été attaqués au couteau dans une synagogue » de Rockland County, à New York.

L’ADL (Anti-Defamation League) a expliqué que des personnes étaient sur les lieux. Le responsable de l’organisation a appelé à une plus grande protection des Juifs.

Les officiels américains et les leaders israéliens ont condamné l’attaque.

Le président israélien Reuven Rivlin a déclaré être « choqué et indigné par l’attaque terrible survenue à New York. Nous prions pour le rétablissement rapide des blessés. La recrudescence de l’antisémitisme n’est pas seulement un problème juif et ce n’est certainement pas le problème de l’État d’Israël seulement. Nous devons travailler de concert pour nous attaquer à ce mal qui relève encore une fois la tête et qui représente une véritable menace dans le monde entier ».

Le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, qui a qualifié ces attaques « d’actes lâches », a demandé à l’unité de la police d’État chargée des crimes de haine d’enquêter sur ces attaques.

« Je vais être clair : l’antisémitisme et le fanatisme de toutes sortes répugnent et sont contraires à nos valeurs d’inclusion et de diversité, et nous nous dresserons toujours face à ceux qui souhaitent nous diviser et propager la peur en leur disant : vous ne représentez pas New York et vos actions ne resteront pas impunies ».

La procureure générale de l’État de New York, Leticia James, a indiqué être « profondément troublée » par l’incident de samedi.

« Je suis profondément troublée par la situation en cours ce soir à Monsey », a-t-elle écrit sur Twitter. « Il y aura une tolérance zéro pour les actes de haine sous toutes leurs formes et nous continuerons à suivre cette situation horrible. Je me tiens aux côtés de la communauté juive ce soir, et tous les soirs ».

Monsey se situe à environ une heure de la ville de New York.

Ces attaques au couteau de Monsey surviennent après une série d »agressions antisémites à travers l’État de New York pendant Hanoukka.

C’était la septième nuit de Hanoukka samedi soir.

Autour de la ville de New York, la police a eu au moins six informations d’agression qui ont pu être motivées par la haine anti-juive au cours de la semaine – et huit depuis le 13 décembre.

Bill de Blasio, le maire de New York, a expliqué vendredi que la présence policière serait renforcée dans les quartiers de Brooklyn à forte population juive.

Le 10 décembre, deux tireurs étaient entrés dans le supermarché casher JC de Jersey City, dans le New Jersey, tuant trois personnes avant d’être abattus par les forces de l’ordre. La police a indiqué que leurs actes étaient motivés par la haine des Juifs et par la haine des forces de l’ordre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...