Cinq écoles de plus fermées ; 133 nouvelles infections en 24 heures
Rechercher

Cinq écoles de plus fermées ; 133 nouvelles infections en 24 heures

Il s'agit de la plus forte hausse en un seul jour du nombre de cas depuis début mai ; le gouvernement propose aux ministres de se faire dépister après la contamination d'un député

Un homme contrôle la température d'un client à l'entrée du marché de Tzfat, une ville du nord d'Israël, le 3 juin 2020 (Crédit : David Cohen/Flash90)
Un homme contrôle la température d'un client à l'entrée du marché de Tzfat, une ville du nord d'Israël, le 3 juin 2020 (Crédit : David Cohen/Flash90)

Le ministère de la Santé a fait savoir vendredi qu’il y avait eu 133 nouveaux cas de coronavirus au cours de la dernière journée, ce qui marque la plus forte augmentation quotidienne depuis début mai et se conforme à une tendance récente d’infections à la hausse.

Le nombre de cas actifs est passé à 2 227, avec 17 562 infections enregistrées depuis le début de la pandémie.

Parmi les personnes touchées, 30 se trouvent dans un état grave et 23 sous respirateur. 33 se trouvent dans un état modéré et les autres ne présentent que des symptômes légers.

Malgré cette hausse des cas, aucun décès supplémentaire n’a été enregistré au cours des dernières 24 heures. Le bilan des décès reste de 291.

Le ministère de la Santé a fait savoir que 14 139 tests avaient été effectués hier.

Des élèves et leur enseignante à l’école Hashalom de Mevaseret Sion, près de Jérusalem, le 17 mai 2020. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Avec la hausse du nombre de nouveaux cas, le chiffre des écoles fermées pour cause d’élèves contaminés par le coronavirus a aussi augmenté.

Selon le ministère de l’Éducation, 92 écoles et crèches ont désormais fermé leurs portes pour entraver la propagation du virus. Elles étaient 87 jeudi soir.

Le ministère a indiqué que 304 élèves et professeurs avaient été testés positifs à la Covid-19 au cours de cette nouvelle recrudescence de la maladie. Actuellement, 13 702 personnes se trouvent en quatorzaine en raison de leur exposition potentielle au coronavirus.

Ces fermetures d’établissements scolaires surviennent deux jours après l’annonce faite par le gouvernement que les écoles resteraient ouvertes et que seul un système de fermeture ciblé serait adopté, visant celles où un cas de coronavirus serait découvert. Même si les cours ont repris après deux mois d’interruption, les élèves et les enseignants sont tenus de porter un masque et de respecter des mesures d’hygiène strictes.

Les écoles israéliennes avaient commencé à rouvrir leurs portes par phases, le mois dernier. Le 3 mai, premier jour des cours, seuls 60 % des élèves étaient revenus sur les bancs des établissements, un nombre qui a d’abord augmenté avant de chuter à la suite de la recrudescence récente des cas de Covid-19.

Le ministère de la Santé, qui aurait prôné le retour à une fermeture nationale des établissements scolaires, a estimé que le nombre croissant d’infections parmi les élèves était le facteur principal en œuvre dans la hausse récente du nombre de cas.

Des membres du personnel du MDA effectuent des tests de dépistage du coronavirus par écouvillonnage. (Crédit : Magen David Adom Israël)

Cette augmentation des cas survient après une baisse constante des taux d’infection pendant une grande partie du mois de mai. Dans ce contexte, Israël avait allégé les restrictions concernant les déplacements, l’activité économique et les rassemblements destinées à contenir l’épidémie.

Vendredi également, le secrétaire de cabinet Tzachi Braverman a annoncé que les ministres intéressés pouvaient être dépistés après la réunion du cabinet de dimanche – dans un contexte de crainte d’infections potentielles à la suite de la découverte de la contamination d’un député, cette semaine.

Ce dépistage n’est proposé qu’aux ministres et non à leurs assistants et conseillers, selon la Douzième chaîne.

Le député de la Liste arabe unie, Sami Abou Shahadeh, a annoncé jeudi qu’il était positif au coronavirus, obligeant la Knesset à suspendre une majeure partie de ses activités.

Le député de la Liste arabe unie Sami Abou Shahadeh. (Capture d’écran YouTube)

Des centaines de membres du personnel de la Knesset ont reçu l’instruction de ne pas venir au travail sauf nécessité absolue, et les réunions de commissions et autres activités programmées pour la fin de la semaine ont été annulées.

Sami Abou Shahadeh, 44 ans, est entré en quatorzaine avant-hier après que son chauffeur a été testé positif au coronavirus.

Les autorités vérifient actuellement les identités de ceux qui ont pu se trouver en contact avec le député dans l’enceinte du Parlement.

Dans un entretien accordé à la chaîne publique Kan, l’intéressé a déclaré avoir été en contact avec des milliers de personnes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...