Rechercher

Clal prend une participation dans la 2e banque digitale d’Israël

Avec ses 100 millions de shekels, la compagnie d’assurance devient actionnaire d’Esh avec 4,99 % des parts et valorise la nouvelle banque numérique à 1,8 milliard de shekels

Le gouverneur de la Banque centrale d’Israël, Amir Yaron (troisième à partir de la gauche) remet une licence bancaire conditionnelle à Shmuel Hauser (troisième à partir de la droite), président d’une nouvelle entreprise bancaire numérique dirigée par Nir Zuk, fondateur du géant de la cybersécurité Palo Alto Networks. (Courtoisie : Banque centrale d'Israël)
Le gouverneur de la Banque centrale d’Israël, Amir Yaron (troisième à partir de la gauche) remet une licence bancaire conditionnelle à Shmuel Hauser (troisième à partir de la droite), président d’une nouvelle entreprise bancaire numérique dirigée par Nir Zuk, fondateur du géant de la cybersécurité Palo Alto Networks. (Courtoisie : Banque centrale d'Israël)

Clal Insurance Enterprises Holdings Ltd. va investir 100 millions de shekels dans Esh Bank Israel Ltd., portant la valorisation de la toute nouvelle banque digitale à 1,8 milliard de shekels.

En échange de cet investissement, Clal Insurance obtient 4,99 % des parts dans Esh, codirigée par Nir Zuk, fondateur américano-israélien de la société de cybersécurité Palo Alto Networks, Inc.

Selon le site Internet de la société, Clal Insurance, l’un des plus grands investisseurs institutionnels d’Israël, rejoint ainsi les autres actionnaires d’Esh, qui ont jusqu’à présent investi plus de 30 millions de dollars dans la nouvelle entreprise.

À l’issue de l’opération, Esh aura levé plus de 200 millions de shekels en fonds propres de catégorie 1 pour la mise en place de la nouvelle banque digitale.

L’information en est donnée deux semaines seulement après l’octroi, par la Banque centrale d’Israël, de la licence conditionnelle pour la création de la deuxième banque digitale du pays.

C’est en effet la deuxième fois en l’espace de trois ans que la Banque centrale autorise la création d’une nouvelle banque, pour stimuler la concurrence au sein d’un secteur bancaire très concentré et dominé par cinq banques.

Esh sera totalement digitale, sans aucune agence physique, et se concentrera sur les services bancaires aux ménages et petites entreprises – crédit, gestion des dépôts et comptes courants et services de paiement.

Une de ses premières offres consistera au lancement d’un compte courant sans frais de gestion. À plus long terme, elle offrira toute une gamme de produits, dont des prêts à des conditions abordables.

Ex-ingénieur de la société israélienne de cybersécurité Check Point Software Technologies, Zuk a créé en 2005 Palo Alto Networks, dont le siège se trouve à Santa Clara, en Californie.

L’homme d’affaires Yuval Aloni et Kobi Malkin, ex-PDG de Bank Massad, qui occupera le poste de PDG d’Esh, figurent parmi les autres membres fondateurs de cette banque digitale.

« Nous avons toute confiance en cette équipe de très haut vol, expérimentée dans la croissance des entreprises du secteur des nouvelles technologies, qui rejoint un groupe de très haute qualité issu du monde financier », indique Barak Benski, vice-président principal chez Clal Insurance.

« Nous pensons qu’il s’agit d’une banque résolument différente dans le paysage israélien, qui va créer de la valeur pour ses clients et s’avérer profitable pour les membres de Clal Insurance. »

Aloni a, pour sa part, déclaré que l’investissement de Clal permettrait à la banque de « développer les produits conformément à notre vision et aux prévisions d’entrée sur le marché ».

« La plate-forme innovante développée par la société technologique Esh OS est une alternative au système de base obsolète utilisé dans les banques aujourd’hui, et offre pour la toute première fois une plate-forme complète de services bancaires de bout en bout – tous les systèmes bancaires sous un seul système modulaire », assure Aloni.

« Il ne s’agit pas seulement d’une révolution technologique, mais aussi d’un changement de perception pour tous, des banquiers aux clients. »

Shmuel Hauser, ex-chef de l’Autorité israélienne des valeurs mobilières, présidera aux destinées de la nouvelle banque digitale et Nadine Baudot-Trajtenberg, ex-vice-gouverneure de la Banque d’Israël, occupera le poste de vice-présidente du conseil d’administration.

Esh se place dans le sillage de One Zero Digital Bank Ltd., créée par l’entrepreneur Amnon Shashua, première banque digitale d’Israël, mais aussi première banque créée depuis plus de 40 ans.

En 2021, elle avait reçu l’autorisation finale après avoir obtenu une licence bancaire de la Banque centrale d’Israël en 2019, pour stimuler la concurrence dans le secteur.

Shashua est également le fondateur de la société de systèmes de conduite autonome Mobileye, filiale d’Intel.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.