Clinton prend Sanders à partie après ses déclarations sur Gaza
Rechercher

Clinton prend Sanders à partie après ses déclarations sur Gaza

Le candidat démocrate avait déclaré qu'Israël avait fait un usage de la force disproportionné au cours de la campagne militaire dans la bande de Gaza en 2014

Montage de photos d'archives montrant les candidats démocrates à la présidentielle américaine Bernie Sanders (g) le 31 mars 2016 et Hillary Clinton le 30 mars 2016 (Crédit : AFP / PHOTO DESK)
Montage de photos d'archives montrant les candidats démocrates à la présidentielle américaine Bernie Sanders (g) le 31 mars 2016 et Hillary Clinton le 30 mars 2016 (Crédit : AFP / PHOTO DESK)

Hillary Clinton a vivement critiqué son confrère démocrate et candidat à la présidentielle Bernie Sanders, pour les déclarations de ce dernier sur le fait qu’Israël ait fait un usage de la force disproportionnée au cours de la campagne militaire dans la bande de Gaza en 2014.

« Le Hamas provoque Israël. Ils ont souvent des membres en civil agissant comme s’ils étaient des civils, mais qui sont en fait des combattants du Hamas », a-t-elle dit à CNN, citée par Politico. « C’est très différent d’Israël, qui cible ceux qui le visent. Et je pense qu’Israël devait se défendre et a le droit de se défendre ».

Sanders a été vivement critiqué la semaine dernière par des responsables israéliens et par l’ADL, après qu’il ait déclaré dans une interview au New York Daily News qu’Israël avait tué 10 000 innocents à Gaza en 2014.

L’ancien ambassadeur d’Israël aux Etats-Unis Michael Oren, qui est aujourd’hui député de la Knesset pour le parti Koulanou, l’a accusé de propagation d’ « allégations diffamatoires ».

Sanders, pour sa part, a modéré son discours concernant l’accusation d’usage disproportionné de la force à Gaza, après avoir reconnu ce week-end qu’il avait eu tort à propos du nombre de victimes.

« Bien sûr que nous allons soutenir Israël, mais vous ne pouvez pas ignorer les besoins du peuple palestinien », a déclaré Sanders à CNN. « Nous ne réussirons jamais à apporter la paix dans cette région, à moins que nous traitions également les Palestiniens avec dignité et respect. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...