Colombie : un Israélien expulsé pour une fausse menace d’attentat
Rechercher

Colombie : un Israélien expulsé pour une fausse menace d’attentat

Joseph Bronfen, 48 ans, a été expulsé en direction de Tel Aviv après avoir menacé d'avoir une bombe dans son sac-à-dos

L'aéroport international El Dorado de Bogota, en Colombie. Illustration. (Crédit : CC BY-SA/Wikimedia)
L'aéroport international El Dorado de Bogota, en Colombie. Illustration. (Crédit : CC BY-SA/Wikimedia)

Un Israélien a été expulsé vendredi de Colombie pour avoir menacé de faire exploser une bombe, alors qu’il était à bord d’un avion en partance de Bogota pour Barranquilla mercredi.

Yossef Bronfen, 48 ans, arrivé en Colombie le 13 février en tant que touriste depuis le Panama, avait lancé cette menace sous le coup de la colère, en réaction au retard pris par son vol suite à un contrôle technique de l’appareil.

Mais il n’avait brandi aucun objet pouvant laisser croire qu’il détenait vraiment une bombe et rendant sa menace vraisemblable, a précisé le colonel Yesid Ariza, de la police aéroportuaire de Bogota, pour expliquer que la justice n’ait finalement pas été saisie de ce dossier.

Expulsé vendredi en direction de Tel Aviv, ce citoyen israélien ne pourra plus mettre les pieds en Colombie pendant 10 ans.

Un avion de la compagnie colombienne Tame à l'aéroport de Bogota, en 2010. Illustration. (Crédit : Sylvain2803/CC BY-SA 3.0/WikiCommons)
Un avion de la compagnie colombienne Tame à l’aéroport de Bogota, en 2010. Illustration. (Crédit : Sylvain2803/CC BY-SA 3.0/WikiCommons)

Mercredi, Bronfen avait embarqué à bord du vol 3134 de Latam Airlins, qui devait décoller à 15h48 de Bogota et atterrir à Barranquilla mois de 90 minutes après.

Cependant, l’avion était resté sur le tarmac pendant plus de trois heures en raison de problèmes techniques, agitant Bronfen et d’autres passagers présent à bord.

Selon les témoins, Bronfen avait commencé à « faire le clown », amusant beaucoup des passagers en dansant dans le couloir de l’avion. Quand la préparation de l’avion avait été terminée et que tout le monde s’était rassis, l’Israélien avait cependant commencé à crier, disant qu’il avait une bombe dans son sac à dos, selon les médias colombiens.

L’équipage de l’avion avait immédiatement alerté à la police, qui était montée dans l’avion et en avait expulsé Bronfen.

Son bagage avait alors été inspecté par la sécurité ainsi que celles des autres passagers. Aucune bombe, ni aucun objet ressemblant à une bombe, n’avait été trouvé.

Le vol pour Baranquilla avait finalement décollé à 22h50, avec plus de sept heures de retard.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...