Comprendre enfin les voisins des Hébreux de la Torah
Rechercher

Comprendre enfin les voisins des Hébreux de la Torah

Après 90 années de travail, l'institut oriental de l'université de Chicago publie les 21 volumes du très attendu dictionnaire assyrien

Le professeur Irving Finkel a consacré trois années de sa vie à cette encyclopédie initiée en 1921 par l'institut oriental de Chicago (Crédit: capture d'écran/ Youtube/The Oriental Institute)
Le professeur Irving Finkel a consacré trois années de sa vie à cette encyclopédie initiée en 1921 par l'institut oriental de Chicago (Crédit: capture d'écran/ Youtube/The Oriental Institute)

« C’est une épisode héroïque de l’Histoire » s’est félicité le Dr Irving Finkel devant les 21 volumes du tout nouveau dictionnaire assyrien/anglais.

Dans les années 70, alors qu’il n’était encore qu’un jeune chercheur, raconte la BBC Finkel avait consacré 3 années au « Chicago Assyrian Dictionnary Project » initié par l’institut oriental de l’université de Chicago en 1921.

90 années de travail auront donc été nécessaires pour terminer ce dictionnaire des langues mortes de Mésopotamie, connue sous le nom d’acadien, réunissant en fait l’assyrien et le babylonien, qui ont disparu il y a 20 siècles.

« C’est comme si nous pouvions regarder par une fenêtre à des milliers d’années en arrière, » s’est-il enthousiasmé au micro de la BBC.

Le patriarche Abraham, né à Ur en Mésopotamie s’exprimait sans doute dans cette langue. Ainsi que les premiers Hébreux qui furent nomades dans la région.

Des siècles plus tard, l’empire assyrien envahit la Judée et dispersa 10 tribus d’Israël. Bien plus tard encore, c’est dans la capitale de la Mésopotamie, Babylone, que furent exilés les Hébreux suite à la prise de Jérusalem par Nabuchodonosor.

Si acquérir l’ensemble des volumes coûte aux environs de 1 400 euros, l’ensemble de l’encyclopédie est d’ores et déjà accessible gratuitement en ligne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...