Rechercher

14 ans de prison pour un Bédouin qui planifiait une attaque sur le Mont du Temple

Abu Madiam a été arrêté dans la Vieille Ville de Jérusalem en novembre 2020 avec un couteau et un tournevis ; il avait prévu de poignarder un policier ou un soldat de Tsahal

Des agents de la police des frontières montent la garde près du Dôme du Rocher sur le Mont du Temple, dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 27 juillet 2017. (Crédit: AP /Mahmoud Illean)
Des agents de la police des frontières montent la garde près du Dôme du Rocher sur le Mont du Temple, dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 27 juillet 2017. (Crédit: AP /Mahmoud Illean)

Un Israélien de la ville bédouine de Rahat, dans le sud du pays, a été condamné à 14 ans de prison mercredi pour avoir planifié une attaque terroriste contre des forces de l’ordre au Mont du Temple à Jérusalem en novembre 2020.

Walid Abu Madiam, aujourd’hui âgé de 23 ans, est arrivé à Jérusalem le 6 novembre 2020, armé d’un couteau et d’un tournevis. Les procureurs ont déclaré qu’il avait prévu d’assassiner un policier ou un soldat en les poignardant dans le cou, et qu’il était animé par des motifs nationalistes.

Le juge du tribunal de district de Beer Sheva, Daniel Ben Tolila, a déclaré à la cour que la sentence d’Abu Madiam tenait compte du fait qu’il était citoyen israélien.

Selon Haaretz, Ben Tolila a écrit dans son jugement que la citoyenneté d’Abu Madiam signifie qu' »il a un devoir de loyauté envers l’État », et donc que son intention de commettre un acte terroriste était encore plus grave.

Abu Madiam avait fait part de son projet à sa femme avant de se rendre à Jérusalem et lui avait demandé de ne le dire à personne, a révélé l’acte d’accusation. Elle a essayé de le dissuader, mais il l’a prévenu qu’il divorcerait si elle révélait le plan à qui que ce soit.

Il a appelé un ami et lui a demandé de le conduire à Jérusalem pour prier. En chemin, le comportement d’Abou Madiam a incité l’ami à demander s’il prévoyait un attentat, et il a avoué.

Vue aérienne de Rahat, une ville bédouine dans le désert du Néguev. (Crédit: Emil Aladjem/Israel Antiquities Authority)

Selon l’acte d’accusation, l’ami a immédiatement arrêté la voiture et lui a demandé de revoir son plan. Abu Madiam a alors affirmé qu’il plaisantait et qu’il allait en fait attaquer un homme qui avait manqué de respect à sa femme. Cela a convaincu l’ami de poursuivre leur route.

Abou Madiam est descendu à la porte de Damas vers 1 heure du matin, selon l’acte d’accusation, et a essayé de se rendre à la mosquée Al-Aqsa sur le Mont du Temple. Son comportement a éveillé les soupçons des forces de police près de la Porte des Lions, et il a été arrêté et emmené pour être interrogé par la police et l’agence de sécurité du Shin Bet.

Il aurait déclaré que sa motivation à attaquer était due au fait qu' »Israël maltraite ceux qui viennent sur le Mont du Temple et que les soldats battent les Arabes sans raison. »

Il a été mis en examen plusieurs semaines plus tard et condamné en janvier 2022 pour tentative de meurtre avec intention terroriste.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...