Condamné au Danemark pour tentative d’assassinat avec le soutien de Téhéran
Rechercher

Condamné au Danemark pour tentative d’assassinat avec le soutien de Téhéran

Mohammed Davoudzadeh Loloei a été reconnu coupable de "complicité de tentative d'assassinat" ayant visé un dirigeant d'un groupe séparatiste arabe

Cette photographie prise le 26 juin 2020 montre le tribunal de Roskilde au Danemark qui doit rendre son verdict pour déterminer si un homme irano-norvégien est coupable d'avoir aidé les services de renseignements iraniens à assassiner un opposant iranien exilé dans la ville de Ringsted. (Photo par Mads Claus Rasmussen / Ritzau Scanpix / AFP)
Cette photographie prise le 26 juin 2020 montre le tribunal de Roskilde au Danemark qui doit rendre son verdict pour déterminer si un homme irano-norvégien est coupable d'avoir aidé les services de renseignements iraniens à assassiner un opposant iranien exilé dans la ville de Ringsted. (Photo par Mads Claus Rasmussen / Ritzau Scanpix / AFP)

Un Irano-Norvégien a été condamné vendredi au Danemark à sept ans de prison pour sa participation à un projet d’assassinat d’un opposant arabo-iranien pour le compte de Téhéran, a-t-on appris auprès du tribunal de Roskilde (est).

Mohammed Davoudzadeh Loloei, un résident norvégien de 40 ans, a été reconnu coupable de « complicité de tentative d’assassinat » ayant visé un dirigeant d’un groupe séparatiste arabe, l’ASMLA (le Mouvement arabe de lutte pour la libération d’Ahvaz), sous le coup d’un mandat d’arrêt en Iran, selon le jugement obtenu par l’AFP.

« L’accusé aurait dû réaliser que par ses recherches et ses observations, il aidait un service de renseignement iranien (…) pour le meurtre » de cet homme sur le territoire danois, ont conclu les juges.

Copenhague estime que cet attentat déjoué a été commandité par le régime iranien en représailles à l’attentat d’Ahvaz (sud-ouest de l’Iran) qui avait fait 24 morts en septembre 2018.

Téhéran avait formellement démenti le projet d’attentat au Danemark.

Pour déjouer ce projet, le Renseignement danois (PET) et la police avaient monté le 28 septembre 2018 une gigantesque opération qui avait paralysé le Danemark pendant quelques heures.

Selon la justice danoise, l’accusé s’était rendu juste avant, du 25 au 27 septembre, au domicile de l’homme pris pour cible, Habib Yabor Kabi, à Ringsted en grande banlieue de Copenhague.

Cette photographie prise le 26 juin 2020 montre des policiers patrouillant devant le tribunal de Roskilde au Danemark qui doit rendre son verdict pour déterminer si un homme irano-norvégien est coupable d’avoir aidé les services de renseignements iraniens à assassiner un opposant iranien exilé dans la ville de Ringsted. (Photo par Mads Claus Rasmussen / Ritzau Scanpix / AFP)

Il y avait filmé l’opposant et sa femme, images qu’il avait ensuite envoyées à un certain « Sajjadi », dont les enquêteurs avaient retrouvé la trace des échanges avec le suspect dans les téléphones de ce dernier.

L’accusé était ensuite parti pour l’Iran, avant d’être arrêté à son retour au cours d’une escale à l’aéroport de Göteborg en Suède un mois plus tard, puis extradé au Danemark.

Davoudzadeh Loloei, qui nie les faits, affirmait être allé filmer car son ex-femme l’avait trompé avec M. Yabor Kabi en 2012 et qu’il souhaitait le confronter. Selon ses dires, il avait ensuite pris l’avion pour l’Iran car sa mère était gravement malade.

Une explication qui n’a pas convaincu le tribunal. Ce dernier a notamment appuyé sa décision de le condamner sur les correspondances avec « Sarraji », jugeant « prouvé » que ce dernier est un agent du renseignement iranien, au vu notamment de « sa capacité à régler les problèmes de l’accusé avec les autorités iraniennes ».

Les juges se sont aussi appuyés sur un témoin – couvert par le secret lié à sa protection – pour conclure que « les services de renseignement iraniens prévoyaient d’assassiner » Habib Yabor Kabi.

Ils citent en outre des cas d’assassinats d’opposants iraniens en Europe, notamment aux Pays-Bas et en Turquie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...