Cornée : des médecins israéliens identifient et rectifient un effet post-vaccin
Rechercher

Cornée : des médecins israéliens identifient et rectifient un effet post-vaccin

Certains patients ayant bénéficié d'une greffe de cornée signalent un rejet, mais les équipes savent désormais comment le traiter ou le prévenir à l'aide de stéroïdes

Illustration d'un oeil (Crédit : CC BY Samuel Johnson/Flickr)
Illustration d'un oeil (Crédit : CC BY Samuel Johnson/Flickr)

Chez certains patients ayant bénéficié d’une greffe de cornée, le vaccin contre le coronavirus provoque le rejet du tissu donné, selon des médecins israéliens.

Ils ont attiré l’attention de la communauté médicale internationale sur ce problème, facile à résoudre mais dangereux s’il n’est pas traité, en publiant un article sur les deux premiers cas dans une prestigieuse revue à comité de lecture.

Le professeur David Zadok, directeur du service d’ophtalmologie de l’hôpital Shaare Zedek de Jérusalem, a déclaré au Times of Israël que six receveurs de cornée sur un total de 200 personnes dont il s’occupe se sont plaints de voir trouble après leur deuxième injection du vaccin Pfizer contre le coronavirus. Des plaintes similaires ont été constatées dans d’autres hôpitaux israéliens, a-t-il ajouté.

« Les gens se sont plaints de voir flou et ont dit qu’ils ne voyaient pas aussi bien qu’avant », a déclaré Zadok. « Ils se plaignent d’un rejet de greffe. »

Une jeune Israélienne reçoit une injection de vaccin COVID-19, dans un centre de vaccination Clalit à Holon, le 4 février 2021. (Chen Leopold/Flash90)

« Cela se produit parce que le système immunitaire est stimulé par le vaccin et, dans sa forme exacerbée, il identifie la greffe de cornée comme un corps étranger », a-t-il expliqué.

Le remède que Zadok a utilisé avec succès est simple : des gouttes de stéroïdes si le rejet est nouveau, ou des comprimés de stéroïdes s’il dure depuis quelques jours. « C’est possible après quelques jours ou même quelques semaines, mais si ça dure, les gens peuvent avoir besoin d’une nouvelle greffe de cornée », a-t-il déclaré.

La plupart des types de transplantations exigent que les patients prennent des stéroïdes ou d’autres immunosuppresseurs pour éviter le rejet. Les personnes ayant reçu une greffe de cornée sont une exception, car le rejet est rare.

Zadok a déclaré que maintenant qu’il a été démontré que les vaccins contre le coronavirus provoquent un rejet dans certains cas, les médecins peuvent simplement prescrire un traitement aux stéroïdes pendant une courte période après la vaccination pour se protéger de cet effet secondaire.

« Il est important que les médecins connaissent ce phénomène afin que nous puissions empêcher d’autres cas à l’avenir », a-t-il ajouté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...