Coronavirus : Alibaba crée une plateforme pour distribuer du matériel médical
Rechercher

Coronavirus : Alibaba crée une plateforme pour distribuer du matériel médical

Alibaba a également annoncé le 25 janvier qu'il avait alloué un fonds spécial d'environ 140 millions d'euros pour acheter des équipements médicaux

Une capture d'écran du site Alibaba (Crédit: Alibaba)
Une capture d'écran du site Alibaba (Crédit: Alibaba)

Le géant chinois du commerce en ligne Alibaba a lancé un site internet pour distribuer d’urgence en Chine des équipements médicaux en provenance du monde entier afin de contribuer à la lutte contre la propagation du coronavirus.

Le site marchand veut créer un lien direct entre les distributeurs d’équipements médicaux et les équipes de médecins, a déclaré jeudi l’entreprise.

Alibaba a également déclaré le 25 janvier qu’il avait alloué un fonds spécial d’environ 140 millions de dollars pour acheter du matériel médical essentiel dans le monde entier, y compris en Israël, pour approvisionner les équipes qui opèrent dans les villes chinoises.

L’entreprise a également utilisé sa technologie et son infrastructure numérique pour lancer la plateforme Alibaba Global Direct Sourcing Platform, un site internet sur lequel Alibaba publiera les listes d’équipements nécessaires.

Une capture d’écran du site Alibaba (Crédit: Alibaba)

La plateforme cherche à bâtir un pont d’information pour les grands distributeurs, mais aussi pour les entreprises de petit et moyenne taille, explique le communiqué.

« Alibaba publiera les besoins médicaux spécifiques, dont les types, les modèles et les quantités de produits, basés sur les informations collectées auprès des hôpitaux et des autorités locales. Les producteurs peuvent fournir des informations sur les produits qu’ils peuvent proposer. Une fois que le fournisseur aura été vérifié et les produits certifiés comme conformes et utiles, Alibaba lancera le processus de distribution. Les produits achetés à travers cette plateforme iront vers des hôpitaux en fonction de l’urgence et des priorités », d’après le communiqué.

Le virus est apparu en Chine où il a infecté au moins 28 000 personnes localement et dans le monde, selon CNN, et plus de 560 personnes sont décédées. L’Organisation mondiale de la Santé considère l’épidémie comme une urgence mondiale et a demandé aux gouvernements de préparer des mesures de « contrôle interne de l’épidémie » si la maladie venait à se propager dans leurs pays.

Alibaba a contacté des professionnels de santé dans le monde, y compris en Israël, en envoyant des lettres détaillant le matériel nécessaire – masques, combinaisons, gants et lunettes de protection – afin d’aider les médecins sur le terrain.

« Peu importe où se trouve l’équipement, nous le transférerons vers les équipes médicales de la manière la plus rapide et la plus sure », a déclaré l’entreprise chinoise dans la lettre, dont une copie a été transmise à la presse.

Au 3 février, l’entreprise avait distribué des produits en provenance de 15 pays à 18 hôpitaux dans les provinces d’Hubei, du Zhejiang et du Anhui en Chine, notait le communiqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...