Coronavirus/chômage : Des artistes divertiront les rues de Jérusalem et Tel Aviv
Rechercher

Coronavirus/chômage : Des artistes divertiront les rues de Jérusalem et Tel Aviv

Des centaines d'artistes se produiront pour les passants le 2 juillet, afin de soutenir les arts et la culture très affectés par la pandémie de coronavirus

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Une des artistes de rue qui participeront à un événement dans les rues de Jérusalem et Tel Aviv le 2 jullet 2020, dans le cadre d'une initiative destinée à venir en aide aux artistes affectés par l'épidémie de coronavirus (Autorisation : Shlomi Zanti)
Une des artistes de rue qui participeront à un événement dans les rues de Jérusalem et Tel Aviv le 2 jullet 2020, dans le cadre d'une initiative destinée à venir en aide aux artistes affectés par l'épidémie de coronavirus (Autorisation : Shlomi Zanti)

Quelque 600 acteurs, artistes de rue, clowns, acrobates et autres descendront dans les rues de Jérusalem et de Tel-Aviv le jeudi 2 juillet, pour divertir le public dans le cadre d’une initiative destinée à attirer l’attention sur les artistes durement touchés financièrement par la pandémie.

Ils se produiront à Jérusalem de 17h30 à 21h30 au centre commercial piétonnier Ben Yehuda, à la place Sion et à Nahalat Shiva, au marché Mahane Yehuda, dans la rue Emek Refaim, la rue Hillel, au centre commercial Mamilla, la rue Jaffa, et à Recanati et Tzundak à Ramot.

À Tel-Aviv, les artistes seront à Sheinkin, le long du boulevard Rothschild et de Dizengoff, au Shouk Hapishpushim à Jaffa, à Shabazi, dans le complexe de la gare.

Cette soirée de divertissement est produite par l’Inbar et la Fondation Marius Nacht. Ce dernier est l’un des trois entrepreneurs technologiques qui a fondé la société de cybersécurité Check Point Software.

Les Nacht ont fait un effort pour soutenir la culture et les arts pendant le coronavirus. Ils ont fait don de 3,5 millions de shekels (900 000 euros environ) aux professionnels de l’industrie musicale, au profit de 700 musiciens, professionnels de l’éclairage, techniciens du son et ouvriers de production, qui ont reçu chacun 5 000 shekels (1 293 euros).

Un des artistes de rue qui participeront à un événement dans les rues de Jérusalem et Tel Aviv le 2 jullet 2020, dans le cadre d’une initiative destinée à venir en aide aux artistes affectés par l’épidémie de coronavirus (Autorisation : Zvi Rabinovich)

« Le monde culturel israélien est composé de centaines d’acteurs et d’artistes de rue, dont beaucoup ont été durement touchés par la crise du coronavirus », a déclaré Nachman Rosenberg, le directeur de la Fondation Nacht.

« Le but de cette initiative est d’offrir une aide personnelle à cette catégorie et, en même temps, de renforcer les petites entreprises à Jérusalem et à Tel-Aviv-Jaffa ».

La fondation a également créé un centre dédié au soutien de la population âgée pendant la crise, en collaboration avec la United Union Rescue Organization. Elle a également lancé une campagne de collecte de fonds pour l’organisation à but non lucratif Leket Israel afin de fournir des repas aux personnes dans le besoin.

La fondation, créée par l’avocat Inbar Nacht, fournit également une représentation juridique gratuite aux travailleurs indépendants et aux mères célibataires touchées par l’épidémie.

« Les artistes et les acteurs sont la force vive de Tel-Aviv, le centre culturel d’Israël », a commenté le maire de la ville, Ron Huldai. « La culture n’est pas un luxe, elle incarne l’esprit d’Israël, et 150 000 Israéliens gagnent leur vie grâce au divertissement. » D’autres estimations parlent plutôt de 200 000 personnes dans le secteur des arts.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...