Coronavirus : Haïm Korsia appelle à dire un psaume pour les malades ce mercredi
Rechercher

Coronavirus : Haïm Korsia appelle à dire un psaume pour les malades ce mercredi

Le grand rabbin a également souhaité le rétablissement de Joël Mergui, président du Consistoire central, et de son épouse, hospitalisés en début de semaine en raison du coronavirus

Le Grand Rabbin de France Haim Korsia prononce un discours lors d'un événement appelé "La nuit des survivants " à Paris, le 23 décembre 2019. (Crédit : AP Photo/Kamil Zihnioglu)
Le Grand Rabbin de France Haim Korsia prononce un discours lors d'un événement appelé "La nuit des survivants " à Paris, le 23 décembre 2019. (Crédit : AP Photo/Kamil Zihnioglu)

Dans une vidéo postée mardi sur les réseaux sociaux, Haïm Korsia, grand rabbin de France, a réagi à la crise actuelle liée à l’épidémie de coronavirus en France et à travers le monde.

Le grand rabbin a souhaité le bon rétablissement des malades, et notamment de Joël Mergui, président du Consistoire central, et de son épouse, hospitalisés en début de semaine (leur fils, le rabbin Jonathan Mergui, mais également Michel Gugenheim, grand rabbin de Paris, ont appelé à prier pour eux, Yoel Simhon ben Yaacov et Dominique Messaouda bat Sultana).

Il a également invité chacun à dire un psaume aujourd’hui, à 14h précises (heure française), pour la santé des malades.

Haïm Korsia a aussi réagi et s’est réjoui de l’appel de plusieurs rabbins à organiser une moitié de jeun ce mercredi, tout en demandant à ceux qui pourraient en être affaiblis de donner plutôt la tsedaka.

פורסם על ידי ‏‎Haïm Korsia‎‏ ב- יום שלישי, 24 במרץ 2020

« Il ne faut pas affaiblir nos défenses et nos forces, et j’engage toute la communauté à donner [aujourd’hui] la tsedaka », a-t-il dit. « La tsedaka remplace le jeun, or il y a besoin d’argent pour acheter les colis de Pessah, comme nous le faisons année après année pour les personnes nécessiteuses. »

Haïm Korsia a également rappelé le principe de Pikouah nefesh, de sauver des vies, au cœur du judaïsme. Il a ainsi insisté sur la nécessité de rester chez soi pour la protection de chacun, et appelé à réfléchir sur nos futures actions quotidiennes lors de « l’après » crise. Il a enfin remercié le corps médical et récité la prière juive pour la République.

Plus tôt ce mois, Haïm Korsia et le Consistoire avaient émis différentes recommandations afin que les fidèles se protègent de l’épidémie, et annoncé différentes règles dans les synagogues – depuis fermées, comme les autres lieux de culte.

En France, le coronavirus a causé la mort de plus de 1 000 personnes, et de plus de 18 000 à travers le monde. Plus de 400 000 personnes ont été infectées.

En Israël, un cinquième décès a été à déplorer ce mercredi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...