Coronavirus: le bilan en Iran grimpe à 26 morts ; un autre responsable contaminé
Rechercher

Coronavirus: le bilan en Iran grimpe à 26 morts ; un autre responsable contaminé

Le président de la Commission de la sécurité nationale et des Affaires étrangères a annoncé qu'il a été testé positif ; la Chine et la Corée du Sud comptent 938 nouveaux cas

Une infirmière s'occupe des patients dans un service dédié aux personnes infectées par le coronavirus, à l'hôpital Forqani de Qom, Iran, 26 février 2020 (Crédit : Mohammad Mohsenzadeh/Mizan News Agency via AP )
Une infirmière s'occupe des patients dans un service dédié aux personnes infectées par le coronavirus, à l'hôpital Forqani de Qom, Iran, 26 février 2020 (Crédit : Mohammad Mohsenzadeh/Mizan News Agency via AP )

L’épidémie du nouveau coronavirus a fait 26 morts en Iran, a annoncé jeudi à Téhéran le porte-parole du ministère de la Santé, Kianouche Jahanpour, en faisant état de sept décès supplémentaires par rapport à la veille.

Lors de son point de presse quotidien, M. Jahanpour a fait état de 106 contaminations supplémentaires, en majorité dans la province de Téhéran et dans celle du Gilan (Nord), portant à 245 le nombre de personnes infectées par la maladie Covid-19 en Iran.

« Étant donné que le nombre de laboratoires de détection [de la maladie] Covid-19 » augmente, et « est passé à sept [aujourd’hui] et même à quinze d’ici à demain », il faut s’attendre « à une augmentation soudaine [du nombre de personnes testées positives] car le temps d’attente dans les laboratoires sera réduit », a déclaré M. Jahanpour.

Le chiffre de « 106 nouveaux cas » représente ainsi la plus forte progression journalière communiquée par les autorités depuis la reconnaissance officielle de l’arrivée de la maladie en Iran, le 19 février.

A ce jour, le « bilan total [de l’épidémie de pneumonie virale est de] 245 personnes infectées [dont] 26 morts », a indiqué M. Jahanpour.

M. Jahanpour a indiqué que les 106 nouveaux cas avaient été détectés dans les provinces de Téhéran (38), Gilan (23), Ispahan (8), Qom (7), Mazandaran (7), Ardabil (5), Lorestan (3), Semnan (3), Alborz (3), Azarbaïdjan-Oriental (2), Kermanshah (2) et Hamadan, Yazd, Kurdistan, Azarbaïdjan-Occidental, Khorassan-é Razavi (1 cas chacune).

L’une des nouvelles personnes contaminées est Mojtaba Zolnour, président de la Commission de la sécurité nationale et des Affaires étrangères au Parlement iranien. Celui-ci a annoncé dans une vidéo diffusée par l’agence Fars voir contracté la maladie et observer une quarantaine.

Député conservateur et clerc chiite, M. Zolnour est élu de Qom, ville sainte du centre de l’Iran où ont été annoncés, le 19 février, les premiers cas, et décès, liés à l’épidémie de pneumonie virale partie de Chine.

Les autorités iraniennes ont annoncé mercredi soir des restrictions à la libre circulation dans le pays afin d’enrayer la propagation du virus.

Plus de 78 000 personnes ont jusqu’ici été contaminées en Chine, dont 2 744 ont péri. Le coronavirus touche également des dizaines d’autres pays, où le bilan est de quelque 3 600 contaminations et plus de 50 morts.

En dehors de la Chine, l’Iran est le pays où ont été annoncés le plus de décès liés à cette maladie causée par le virus SARS-Cov-2.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...