COVID-19 : Gamzu compare la contamination des Arabes israéliens au « terrorisme »
Rechercher

COVID-19 : Gamzu compare la contamination des Arabes israéliens au « terrorisme »

Odeh : "Les médecins arabes sont à la pointe de la lutte contre le virus" ; Gamzu s'excuse et dit qu'il faisait référence aux effets de la pandémie sur la communauté arabe

Le professeur Ronni Gamzu évoque les taux de contamination, le 16 août 2020. (Capture d'écran/Ynet)
Le professeur Ronni Gamzu évoque les taux de contamination, le 16 août 2020. (Capture d'écran/Ynet)

Le directeur de l’Agence israélienne de lutte contre les coronavirus, Ronni Gamzu, a déclaré dimanche que la communauté arabe du pays avait failli commettre un « attentat » avec un comportement qui, selon lui, allait entraîner la contamination de centaines de personnes par la COVID-19.

« La communauté arabe a quasiment commis au cours des deux dernières semaines, depuis l’Aïd al-Adha, une attaque terroriste avec des centaines de malades », a déclaré M. Gamzu dans un entretien avec le site d’information Ynet.

« Rassemblements, fêtes, célébrations, laisser-aller, indifférence – un sentiment que le coronavirus ne peut pas les atteindre », a déclaré M. Gamzu.

Les propos de M. Gamzu ont été rapidement condamnés, beaucoup soulignant le pourcentage élevé de travailleurs du système de santé qui sont issus des communautés arabes.

Le chef de la Liste arabe unie Ayman Odeh s’exprime aux journalistes devant sa maison à Haïfa le 3 mars 2020. (Flash90)

Le chef de la Liste arabe unie, Ayman Odeh, a appelé Gamzu à travailler avec la communauté arabe pour vaincre la pandémie.

« Il est dommage que, alors que les médecins arabes sont à l’avant-garde de la lutte contre le coronavirus, [Gamzu] fasse une déclaration qui nuit à toute une société. Au lieu de telles déclarations malheureuses, je l’invite à travailler de concert pour vaincre la pandémie », a déclaré M. Odeh.

La députée Aida Touma-Sliman a déclaré que Gamzu tenait un « discours raciste ».

M. Gamzu a ensuite présenté ses excuses, qualifiant l’interprétation de ses propos de malentendu et déclarant qu’il utilisait le terme « attaque terroriste » pour signifier l’effet sur les communautés arabes.

« L’intention derrière le terme ‘attaque terroriste’ a été énoncée en référence au virus qui cause les taux d’infection les plus élevés dans la communauté arabe, et non dans la société en général, comme le suggèrent les titres des journaux », a-t-il déclaré. « Je voudrais m’excuser si les choses n’ont pas été comprises de cette façon ».

Gamzu a également lancé un appel direct aux dirigeants arabes pour qu’ils agissent afin de réduire les taux d’infection.

« Vous en êtes capable, je vous connais », a-t-il dit. « Vous le ferez bien mieux que le gouvernement central. N’attendez pas – demandez l’aide du Commandement du Front Intérieur et des moyens de notre part. C’est la seule façon de réduire la morbidité. »

M. Gamzu a également déclaré qu’il souhaitait que davantage de responsabilités soient prises au sein de la communauté ultra-orthodoxe, qui a également connu des taux élevés de contamination.

Des juifs ultra-orthodoxes, dont certains portent un masque de protection en raison des inquiétudes suscitées par l’épidémie de coronavirus dans le pays, passent la journée dans un parc de Tel-Aviv, le 12 août 2020. (AP Photo/Oded Balilty)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...