Covid en Israël : Plus de 8 600 nouveaux cas, 559 cas graves
Rechercher

Covid en Israël : Plus de 8 600 nouveaux cas, 559 cas graves

Le décompte de lundi est le plus élevé de la vague actuelle ; 13 décès enregistrés cette nuit ; Gilad Kariv est hospitalisé et reçoit de l'oxygène à l'hôpital Sheba

Des agents de l'organisation de services de santé Clalit  ont prélevé des échantillons auprès d'Israéliens pour vérifier s'ils ont été infectés par le coronavirus dans un centre de test, à Modiin Illit, le 7 septembre 2020. (Crédit : Yossi Aloni/FLASH90)
Des agents de l'organisation de services de santé Clalit ont prélevé des échantillons auprès d'Israéliens pour vérifier s'ils ont été infectés par le coronavirus dans un centre de test, à Modiin Illit, le 7 septembre 2020. (Crédit : Yossi Aloni/FLASH90)

Israël a enregistré 8 646 nouveaux cas de COVID-19 lundi, un nouveau record dans l’épidémie actuelle de la variante Delta, alors qu’un membre de la Knesset infecté a été hospitalisé et reçoit une oxygénothérapie.

Les chiffres actualisés mardi matin par le ministère de la Santé montrent que 1 691 nouveaux cas ont été diagnostiqués depuis minuit, ce qui porte le nombre total de cas depuis le début de la pandémie à 951 226.

Selon le ministère, 6,2 % des 141 972 tests effectués la veille se sont révélés positifs.

Le nombre de cas actifs s’élève à 55 323.

Le nombre de patients graves a augmenté de 28 depuis minuit pour atteindre 559, dont 89 sous respirateur. Le ministère a déclaré que les cas graves étaient beaucoup plus fréquents chez les personnes non vaccinées : Parmi les patients non vaccinés âgés de 60 ans et plus, il y avait 154,7 cas graves pour 100 000 personnes, contre 19,8 pour les citoyens vaccinés.

Treize décès ont été enregistrés dans la nuit, portant le bilan à 6 694 morts.

Le ministère a déclaré que 5 855 387 des 9,3 millions d’habitants d’Israël avaient reçu au moins une dose de vaccin, 5 421 544 en avaient reçu au moins deux et 1 052 615 avaient reçu des injections de rappel, qui ne sont disponibles que pour les personnes âgées de 50 ans et plus, les travailleurs de la santé et les personnes immunodéprimées.

Le taux de reproduction de base, ou R0, qui représente le nombre de personnes que chaque porteur du virus infecte en moyenne, a légèrement baissé pour atteindre 1,28.

Le député travailliste Gilad Kariv a présidé une réunion de la commission de la Constitution, du droit et de la justice de la Knesset le 5juillet 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le député travailliste Gilad Kariv, qui a contracté la COVID-19 bien que complètement vacciné, a été hospitalisé mardi à l’hôpital Sheba à Tel Hashomer.

Selon les informations, Kariv, un rabbin réformé qui a présidé la commission de la Constitution, du droit et de la justice de la Knesset, a décidé de se rendre à l’hôpital après que ses symptômes se sont aggravés et après avoir consulté le médecin du Parlement.

Son bureau a déclaré qu’il recevait de l’oxygène, qu’il se sentait bien et qu’il était sous observation dans l’unité coronavirus de l’hôpital.

Quatre autres législateurs ont attrapé le virus au cours de la semaine écoulée : Ofer Cassif (Liste arabe unie), Inbar Bezek (Yesh Atid), Simcha Rothman et Itamar Ben Gvir (tous deux membres du Sionisme religieux).

Face à l’augmentation des cas, Israël est devenu le mois dernier le premier pays au monde à commencer à administrer des injections de rappel aux personnes de 60 ans et plus, et a été une fois de plus un pionnier vendredi en commençant à administrer des troisièmes doses aux personnes de 50 ans et plus.

Un agent de santé a utilisé un test rapide COVID-19 dans une station du Magen David Adom à Jérusalem, le 11 août 2021 (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Le ministère de la Santé a déclaré dimanche qu’Israël réimposera des plafonds sur les rassemblements qui limiteront la participation à des événements privés et publics, ainsi que des règles exigeant une distance sociale dans les entreprises qui servent les clients en personne, notamment les magasins et les centres commerciaux.

Le gouvernement est déterminé à éviter d’ordonner ce qui serait le quatrième confinement du pays depuis le début de la pandémie de coronavirus, et encourage les vaccinations, ainsi que certaines restrictions, comme moyen de faire face à une marée d’infections attendues avant que la morbidité ne diminue à nouveau.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...